Choisir sa cave à cigare

Une cave à cigares authentique a pour principale fonction d’instaurer le taux d’humidité nécessaire à l’excellente conservation des cigares qui y sont entreposés.
De nombreux types de caves à cigares sont capables de satisfaire cet objectif. Les plus répandus sont en bois, bien que d’autres modèles soient visibles dans le commerce. C’est le cas des coffrets qui sont confectionnés en plexiglas. Enfin, il existe des caves dont la fabrication fait intervenir une association de matières.

Dans ce billet, il sera question :

  • De cave à cigares en bois.
  • De cave à cigares en mélange de bois et de verre.
  • De cave à cigares en verre, ou plus précisément, en plexiglas.
  • De la règle à observer pour les caves à cigares de table
  • D’un guide d’achat d’une cave à cigares traditionnelle. Autrement dit, quelles sont les caractéristiques que doit avoir une cave à cigares d’excellente qualité ?

La cave à cigares en bois


Les caves à cigares les plus populaires sont élaborées en bois.
Parmi les diverses variétés de bois qui sont utilisés par les fabricants, les meilleurs sont le cèdre espagnol et l’acajou. Le cèdre rouge canadien est aussi fréquemment sollicité pour certaines caves de qualité élevée.
Ces espèces de bois sont préférées aux autres en raison de leurs caractéristiques. Notamment, la résine qu’elles contiennent ne subit pas d’exsudation. Par ailleurs, ces bois ne libèrent pas d’odeurs intenses susceptibles d’affecter le bouquet aromatique des cigares. Enfin, ce sont des espèces qui se singularisent par leur forte capacité à produire une quantité généreuse d’humidité.
Le bois suffit pour isoler correctement l’intérieur du coffret de l’environnement extérieur, pour le rendre parfaitement hermétique (cave à cigares avec doublure en bois massif). Ainsi, aucune lumière ne parvient jusqu’aux cigares. Dans la foulée, ces derniers sont protégés des variations dont est sujette la température ambiante.
Certaines caves à cigares laissent échapper une exhalaison boisée extrêmement prononcée couplée à une forte odeur de résine. Cette particularité est due à l’utilisation d’un bois inadapté. Par exemple, lorsque celui-ci encore jeune, il renferme une fragrance marquée qu’il est difficile, voire impossible, de faire disparaître.
D’autre part, il arrive que de la colle soit utilisée pour accélérer la durée de fabrication du boîtier. Or, ce procédé présente un inconvénient de taille : les colles peuvent être à l’origine des émanations d’une cave à cigares. Parallèlement, les cigares ont tendance à absorber chaque odeur présente dans l’environnement où ils sont conservés. Le phénomène se produit même lorsqu’ils ont déjà un intense panel aromatique. Conséquemment, puisque les cigares s’imprègnent de l’éventuelle odeur de colle qui plane dans la boîte, leurs éventails de senteurs originelles se retrouvent dénaturés.

La cave à cigares en bois et en verre

Ce type de cave à cigares a généralement un corps en bois et le haut du couvercle en verre. Son contenu est alors visible sans avoir à l’ouvrir.
Ce qui semble être un détail esthétique revêt en réalité une importance capitale et doit être pris en compte lors de l’achat de la cave à cigares. Des modèles tout en verre sont fréquemment visibles dans le commerce. Or, des problèmes surgissent souvent au moment de l’utilisation de ce type de caves à cigares. Premièrement, elles conservent moins l’humidité que les coffrets entièrement en bois (il s’avère donc extrêmement difficile d’y maintenir un taux d’humidité convenable). De plus, le verre étant transparent et puisqu’il chauffe rapidement, il s’y produit comme un effet de serre dès que la cave à cigares est exposée directement à la lumière du soleil. Au vu de ce qui a été précisé, il est préférable d’investir dans une cave à cigares où le verre n’occupe qu’une petite surface par rapport au bois.

La cave à cigares en plexiglas

Les fumeurs sont généralement hésitants, perplexes à l’idée de se servir de cette catégorie de coffret. Habitués à voir des caves à cigares en bois, les amateurs de cigares sont souvent désemparés lorsqu’ils ont devant eux des boîtiers fabriqués à partir d’autres matières. Or, à propos des caves à cigares en plexiglas, notamment les tubes, un détail capital mérite d’être souligné : elles diffusent une parfaite dose d’humidité. Toutefois, à la différence du bois qui absorbe et libère l’humidité naturellement (il y a donc comme une autorégulation), l’utilisateur d’une cave à cigares en plexiglas doit l’humidifier en faisant très attention. Si le processus d’humidification n’est pas mené avec soin et minutie, des variations importantes du taux d’humidité se produiront dans la boîte, ce qui risque grandement d’altérer la qualité des cigares.
L’autre point important à retenir est que la cave à cigares en plexiglas n’est pas toujours opaque comme l’est automatiquement celle en bois. La lumière n’aura donc aucun mal à s’infiltrer à travers les parois du coffret créant un mini effet de serre. En conséquence, il est indispensable de mettre la cave à l’abri de toute source directe de luminosité. Enfin, la lumière qui se pose directement sur la cape d’un cigare provoque à moyen ou à long terme un changement de sa couleur.

Les règles à respecter pour se servir correctement des caves à cigares de table

Il faut veiller à ne pas remplir entièrement les petites caves à cigares, celle que l’on dit « de table ». Effectivement, en procédant ainsi, on empêche l’air de circuler dans le coffret, créant des zones marquées par une différence remarquable de taux d’humidité entre elles. Les cigares placés à côté de l’humidificateur sont excessivement humides, alors que ceux qui en sont éloignés n’en sont que légèrement ! Le remplissage devrait se faire à 75%, voire 80%, de l’espace disponible. Lorsque la cave à cigares est remplie à moitié, il est conseillé de changer la disposition des cigares une fois par mois. Ainsi, tous les cigares sont humidifiés au taux d’humidité souhaité (À l’intérieur des caves à cigares Adorini, il existe un dispositif automatique dont la vocation est de permettre une excellente circulation de l’air, rendant inutile la rotation manuelle des cigares).

Guiche d’achat du modèle idéal de cave à cigares : quelles caractéristiques ce coffret devrait-il avoir ?

Chaque cave à cigares devrait être dotée de certaines caractéristiques pour que les cigares puissent y être conservés correctement et pour parvenir à préserver leurs qualités organoleptiques.
Voici ces spécificités :

Elles sont à fermeture hermétique

S’il est impossible de tomber sur des caves à cigares présentant cette spécificité, en revanche, un grand nombre de modèles propose un dispositif qui s’en approche. C’est le cas des caves à cigares dont le couvercle est équipé d’une fermeture à soufflet. Sur les précédents, lorsque le couvercle retombe, il se produit un bruit similaire à celui que fait une compression d’air. C’est le signe que la cave est fermée correctement.

Elles ne renferment aucune odeur forte

En ouvrant la cave à cigares pour en reniflant l’intérieur, il ne doit rien y avoir de perceptible qu’un léger parfum boisé. Si d’autres odeurs, prononcées de surcroît, s’en émanent, l’utilisation dudit coffret risque d’affecter les arômes naturels des cigares.

Elles possèdent des compartiments et des étagères pour la ventilation

L’intérieur d’un grand nombre de caves à cigares de table est composé de plusieurs plateaux. Ces derniers sont fondamentaux lorsque le coffret peut contenir entre 70 et 80 cigares, voire au-delà. Leur présence permet une meilleure circulation de l’air et évite la rotation mensuelle des cigares. L’humidité est alors homogène dans toutes les zones de la cave à cigares.

Un hygromètre de qualité

Presque toutes les caves à cigares disponibles à petit prix intègrent des hygromètres dont la plupart ne fonctionnent pas correctement. Cela est dommageable au bon déroulement du stockage des cigares. En effet, si le dysfonctionnement de l’hygromètre n’est pas repéré immédiatement, ou le plus tôt, il y a deux risques. Soient les cigares se retrouvent trop humidifiés, soit, inversement, ils deviennent trop secs par manque d’humidification. Dernière remarque, l’achat d’un hygromètre pour remplacer celui qui est défectueux rend ces caves à cigares au final beaucoup plus onéreux : leur prix alléchant du début est augmenté de celui de l’hygromètre.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *