Comment et pourquoi congeler ses cigares ?

Il y aura toujours débat afin de savoir si on doit ou on ne doit pas congeler ses cigares et s’il y un impact sur la saveur ou pas. Est ce que le risque de dégâts potentiels de la cape, la perte de saveur ou le dessèchement, vaille la peine de prendre le risque d’avoir des coléoptères dans ses cigares ? Vous trouverez dans cet article deux ou trois des cas les plus extrêmes de ce qui arrive lorsque les cigares sont infestés par ces coléoptères. Cela peut arriver dans des variétés tant cubaines que non-cubaines. Cet article est donc informatif et préventif mais ne vous encourage pas à tomber dans la peur du coléoptère !

Les cigares sont traités en manufacture

Une des premières choses à comprendre, c’est que de nombreux producteurs, y compris les Cubains peuvent congeler leurs cigares. Il faut néanmoins savoir, que ce contrôle qualité et ce traitement varie d’un producteur à l’autre, ainsi, chez certains il y a le risque que les œufs ne soient pas tués. En outre, il y a des moments tout au long du parcours des cigares où les coléoptères peuvent être introduits, grossiste secondaire, vendeur… Donc, il est vrai que par préventions certains consommateurs préfèrent passer systématiquement par cette phase de congélation dès qu’ils reçoivent leurs cigares.

Certains amateurs de cigares adoptent une politique de gel de 100% des cigares reçus, ce qui signifie que chaque cigare qui est acheté est congelé avant d’être transféré dans les caves, peu importe d’où ils viennent et comment ils ont voyagé et ceci indépendamment des conditions météorologiques extérieures. Cette mesure préventive permet parfois d’éviter les mauvaises surprises…
Il y a de nombreux avis pour savoir combien de temps il faut pour tuer les coléoptères selon les stades de leur croissance. En faisant quelques recherches nous retrouvons une étude menée par le Japan Tobacco Inc.

Basons nous sur une étude

Une température froide est privilégiée comme alternative à la fumigation pour désinfecter le tabac entreposé du lasioderme du tabac (Lasioderma serricorne), insecte de l’ordre des coléoptères et de la famille des anobiidés.

Étude faite en avril 2005 et révisée en octobre 2005 au Centre de recherche sur les feuilles de tabac par Japan Tobacco Inc.

Afin de relier cette étude au cas du consommateur il est important de connaitre pour chacun la température moyenne de son congélateur qui varie en général de -12 et -18 degrés Celsius. Nous vous encourageons à prélever par vous même les températures de votre propre congélateur afin de savoir si ce dernier descend assez bas en température pour être efficace contre le coléoptère… ou alors savoir combien de temps vos cigares devrons séjourner dans votre congélateur…

Comme indiqué précédemment nous tenons à vous indiquer que les avis divergent concernant cette méthode de congélations des cigares et que certains experts affirment que ce processus de congélation, si il est mal maîtrisé peut dans certains cas détériorer le goût et la saveur de vos cigares…Si vous respectez le processus cité plus bas dans cet article vous ne devriez pas avoir ce type de mésaventure.

Quelle méthode pour finalement prévenir des parasites du cigare ?
Quelle méthode pour finalement prévenir des parasites du cigare ?

Un tableau bien pratique

Œuf

-20 Degrés C 100% de mortalité en 1 heure
-15 Degrés C 100% de mortalité en 4 heures
-10 Degrés C 100% de mortalité en 12 h
-5 ° C 100% de mortalité en 48 h
0 ° C 100% de mortalité en 240 h
5 ° C 100% de mortalité en 336 h

Larve

-20 Degrés C 100% de mortalité en 1 heure
-15 Degrés C 100% de mortalité en 3 heures
-10 Degrés C 100% de mortalité en 12 h
-5 ° C 100% de mortalité en 96 h
0 ° C 100% de mortalité en 288 h
5 ° C 100% de mortalité en 336 h

Larve (acclimatée à 15 degrés Celsius pendant 3 mois pour déterminer l’impact d’acclimatation le cas échéant)

-20 Degrés C 100% de mortalité en 1 heure
-15 Degrés C 100% de mortalité en 6 heures
-10 Degrés C 100% de mortalité en 24 heures
-5 ° C 100% de mortalité en 504 h
0 ° C 100% de mortalité en 1176 h
5 ° C 100% de mortalité en 1680 h

Nymphe

-20 Degrés C 100% de mortalité en 1 heure
-15 Degrés C 100% de mortalité en 4 heures
-10 Degrés C 100% de mortalité en 48 h
-5 ° C 100% de mortalité en 288 h
0 ° C 100% de mortalité en 840 h

Adulte

-20 Degrés C 100% de mortalité en 1 heure
-15 Degrés C 100% de mortalité en 2 heures
-10 Degrés C 100% de mortalité en 2 heures
-5 ° C 100% de mortalité en 72 h
0 ° C 100% de mortalité en 288 h
5 ° C 100% de mortalité en 840 h

Ces informations sont bien utiles pour vous apprendre à bien gérer ce processus de congélation.

A noter que si vous décidez de congeler vos cigares directement dans leurs boites d’origine, il vous faudra au minimum doubler ce temps en tenant compte du pouvoir isolant des boîte à cigares.

Le processus de congélation conseillé des cigares étape par étape

  • 1. Mettre ses cigares dans des sacs de congélation de qualité fermés hermétiquement. Par sécurité il vous est possible d’utiliser deux sacs.
  • 2. Afin d’éviter tout éclatement de la cape de vos meilleurs cigares lors de ce passage au congélateur, il est préférable dans un premier temps de les passer au minimum 12 heures au réfrigérateur afin de les baisser en température progressivement.
  • 3. Une fois ce délai passé au réfrigérateur, vous pouvez alors les passer 48 heures au congélateur.
  • 4. Vous pouvez par la suite repasser vos boîtes au réfrigérateur de 24 à 48 heures pour un dégel en douceur de vos cigares.
  • 5. Replacez alors à l’air libre vos cigares 4 à 5 heures pour une remise en température ambiante plus douce.
  • 6. Vous pouvez alors replacer vos cigares dans votre cave à cigares. Nous vous conseillons alors d’attendre 2 à 3 semaines avant de les fumer afin de vous garantir une hygrométrie parfaite de vos cigares ce qui facilitera grandement leur combustion.
Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Une pensée sur “Comment et pourquoi congeler ses cigares ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *