Cigares : les différents modules

Le module ou format est l’ensemble des caractéristiques extérieures d’un cigare comprenant : forme, longueur, diamètre et poids. Néanmoins, la forme, la longueur et le diamètre suffisent pour qualifier un cigare. Le poids n’est pris en considération qu’en fin de fabrication, lors des contrôles de qualité réalisés dans les manufactures. Le module ne doit pas être confondu avec la vitole, aussi dénommée modèle ou référence. Cette dernière désigne le module propre à une marque, comme par exemple Lusitanias (module double-corona de la marque Partagas). Parfois, le module et la vitole sont synonymes, tels le Churchills de Romeo y Julieta ou le Robustos de Cohiba.

Différents modules de cigares
Les différents modules de cigares

Selon leur forme, les cigares appartiennent à deux catégories distinctes : les parejos ou les figurados.
Les parejos désignent les cigares qui ont un corps de forme régulière, c’est-à-dire, que de la tête au pied, leur diamètre est constant. Ils représentent un cylindrique parfait.
A l’opposé, on trouve les figurados, aux formes originales, dont la section de la tête est différente de celle du pied, exception faite des culebras. Ces derniers sont initialement trois parejos qui ont été déformés pour constituer une tresse. La définition des modules est rendue difficile par l’absence de normalisation. En effet, chaque marque détermine, pour chacun d’eux, ses propres dimensions à l’intérieur d’un intervalle commun. Ainsi, certaines vitoles, placées aux extrémités de l’intervalle, chevauchent deux modules. Un mini panatella peut alors très bien se confondre avec un demi-tasse.

La confusion règne également dans les appellations des vitoles. Le nom d’une vitole peut induire en erreur, lorsqu’il ne correspond pas au module. En voici, quelques exemples, le Royal Coronas de Bolivar est en fait un robusto, le Palmas Extra de Hoyo de Monterrey est un corona, le Gran Coronas de El Rey del Mundo est un corona gorda et les Panetelas sont des panatellas !!!

Le classement des modules présentés ci-dessous, a été établi dans l’ordre croissant des longueurs :

PAREJOS

Demi-corona
Long. : 102 à 117 mm
Diam. : 15,87 à 16,67 mm
Dimensions courantes : 116 x 15,87
Vitole célèbre : Petit Princess de Romeo y Julieta

Mini panatella
Long. : 100 à 126 mm
Diam. : 10,32 à 13,89 mm
Dimensions courantes : 106 x 11,51
Vitole célèbre : Margaritas de Punch
Le module mini panatella est difficile à fabriquer sans moule-bloc. Or, son usage entraîne une compacité excessive de la tripe qui rend le tirage problématique. Cependant, les vitoles élaborées entièrement à la main, comme les Margaritas de Punch, sont réussies.

Demi-tasse
Long. : 100 à 127 mm
Diam. : 11,91 à 13,89 mm
Dimensions courantes : 117 x 13,49
Vitole célèbre : Sport Largos de Romeo y Julieta

Robusto

Long. : 121 à 127 mm
Diam. : 19,05 à 20 mm
Dimensions courantes : 124 x 19,84
Vitole célèbre : Robustos de Cohiba
Le robusto, appelé rothschild, (Léopold de Rothschild, était un financier anglais qui fit fabriquer ce cigare, en 1880, à la firme Hoyo de Monterrey) avait été délaissé jusque dans les années 1980, où le lancement du Robusto de Cohiba remporta un tel succès que le nom générique s’imposa à ce module. Les cadres pressés le mirent à la mode pour sa consommation rapide. Son diamètre important lui donne un tirage aisé et sa courte taille permet de le fumer rapidement. Ce module possède de remarquables vitoles comme le Robusto de Cohiba, le Allones Specially Selected de Ramon Allones ou le Partagas Série D N°4.

Petit palma
Long. : 98 à 134 mm
Diam. : 14,29 à 15,48 mm
Dimensions courantes : 125 x 15,48
Vitole célèbre : Petit Bouquets de Partagas

Petit Corona
Long. : 102 à 135 mm
Diam. : 15,48 à 17,46 mm
Dimensions courantes : 117 x 15,87 et 123 x 15,87
Vitole célèbre : Hoyo du Prince de Hoyo de Monterrey
Ses dimensions, quoique équilibrées, freinent le plein développement des arômes. Il a un bon rapport qualité/prix.

Corona
Long. : 123 à 143 mm
Diam. : 15,48 à 17,46 mm
Dimensions courantes : 142 x 16,67
Vitole célèbre : Hoyo du Roi de Hoyo de Monterrey

Corona gorda
Long. : 137 à 143 mm
Diam. : 18,26 mm
Dimensions courantes : 143 x 18,26
Vitole célèbre : Punch de Punch

Palma
Long. : 143 à 160 mm
Diam. : 13,89 à 15,48 mm
Dimensions courantes : 152 x 15,08
Vitole célèbre : Coronas Especiales de Cohiba

Grand corona
Long. : 140 à 170 mm
Diam. : 15,87 à 17,46 mm
Dimensions courantes : 155 x 16,67
Vitole célèbre : Coronas Extra de Bolivar

Lonsdale
Long. : 155 à 170 mm
Diam. : 15,48 à 17,46 mm
Dimensions courantes : 165 x 16,67
Vitole célèbre : Molinos de Sancho Panza

Slim panatella
Long. : 175 mm
Diam. : 11,11 mm
Dimensions courantes : 175 x 11,11
Vitole connue : Médaille d’Or N°3 de La Gloria Cubana
Le faible diamètre du slim panatella le rend difficile à fabriquer sans moule-bloc. Or, son usage entraîne une compacité excessive de la tripe qui rend le tirage problématique. Ces cigares ne peuvent pas exprimer grand chose.

Panatella
Long. : 100 à 178 mm
Diam. : 11,91 à 13,89 mm
Dimensions courantes : 178 x 13,10
Vitole célèbre : Médaille d’or N°4 de La Gloria Cubana

Churchill
Long. : 173 à 190 mm
Diam. : 18,65 à 20,6 mm
Dimensions courantes : 178 x 18,65
Vitole célèbre : Churchill de Romeo y Julieta
Ce module doit son nom au plus réputé d’entre-eux, le Churchill de Romeo y Julieta. Il est, du fait de sa taille et de son poids, un cigare copieux. Son gros diamètre réduit les effets irritants.

Palma larga
Long. : 160 à 192 mm
Diam. : 14,29 à 15,48 mm
Dimensions courantes : 192 x 15,08
Vitole célèbre : Grandes de España de El Rey del Mundo

Double Corona
Long. : 190 à 194 mm
Diam. : 19,45 à 20 mm
Dimensions courantes : 194 x 19,45
Vitole célèbre : Lusitanias de Partagas
La grande taille et le gros diamètre du double-corona lui donnent un tirage aisé développant puissance et arômes. Les vitoles de ce format comptent, avec celles du module especial, parmi les meilleurs cigares.

Especial
Long. : 235 mm
Diam. : 18,65 mm
Dimensions courantes : 235 x 18,65
Vitole célèbre : Montecristo A
Les dimensions imposantes de l’especial le rendent apte à dispenser tout l’éventail de ses arômes et sa pleine puissance.
Différentes tailles de cigares

FIGURADOS

Après leur âge d’or au XIXe siècle, où ils faisaient fureur au moment de l’entracte, dans les fumoirs des théâtres et des opéras, les figurados avaient été progressivement abandonnés. Ces modules aux formes irrégulières ont fait leur réapparition, lors du lancement le 19 novembre 1996 à Londres, de la marque cubaine Cuaba, dédiée à ces cigares excentriques.

Ces cigares ont, en général, un démarrage dépourvu de piquant et d’âcreté grâce au fort diamètre de leur pied. Leur corps apparaît plus ou moins rapidement mais s’affirme lorsque la section en combustion diminue. La fabrication des figurados est délicate, ce qui en fait les modules présentant le plus d’irrégularités dans leur compacité avec un creux succédant à une tête très dure.

Obus
Long. : 140 à 156 mm
Diam. : 20,64 mm
Dimensions courantes : 156 x 20,64
Vitole célèbre : Montecristo N°2

Perfecto
Vitole célèbre : Invictos de Fonseca (133 x 16)

Torpedo
Sa forme est tronconique avec un pied formé. Leur manque d’attrait a entraîné l’arrêt de leur production.

Piramides
Long. : 148 à 179 mm
Diam. : 16,6 à 20 mm
Vitole célèbre : Obelisco de Juan Clemente
Le piramides est un cigare de forme tronconique dont le diamètre décroît d’un tiers du pied à la tête, laquelle est généralement arrondie.

Culebra
Long. : 146 à 165 mm
Diam. : 13 à 15,48 mm
Dimensions courantes : 146 x 15,48
Vitole célèbre : Spécial C de Davidoff
Le culebra ou couleuvre est formé de trois cigares entortillés en une tresse liée aux extrémités par deux rubans. Il subsiste aujourd’hui seulement deux vitoles : le Culebras Staniol de la marque cubaine Partagas et le Spécial C de Davidoff (Rép. dominicaine). Voilà quelques années, les marques cubaines Romeo y Julieta et H. Upmann en produisaient encore. La rareté du culebra de Partagas sur le marché français s’explique par une production modeste de l’ordre de 300 000 unités par an et par des exportations principalement à destination du Moyen-Orient. Les trois cigares de base sont à l’origine des lonsdales, qui sont ensuite tressés lorsqu’ils sont suffisamment humides. Pour fumer le culebra, il faut dénouer les liens, et séparer chaque brin que l’on fume séparément. La forme vrillée ne permet pas une bonne combustion, le cigare ayant tendance à s’éteindre. Ce module fort et sans originalité avait un inconditionnel en la personne du psychanalyste français Jacques Lacan. Cet attachement s’expliquait certainement par l’analogie entre la forme sinueuse du cigare et les arcanes de sa pensée.

Choisir la taille de cigare la plus adaptée

Lorsque vous choisissez un cigare pour fumer, il est essentiel de choisir la bonne taille. Il existe de nombreux facteurs à prendre en compte, mais le premier aspect à examiner est la taille et la forme dont vous avez besoin. Allumer un double corona (assez cher) pour une pause rapide conduira probablement à un gaspillage. Pour cette raison, il est bon d’avoir une idée claire du temps de dégustation dont vous disposez lorsque vous fumez.

Malgré ce que les gens peuvent penser, il n’existe pas de taille de cigare parfaite. Déterminer ce qui est nécessaire dépend entièrement de vos préférences et de la durée de votre dégustation. Il existe de nombreux types de cigares, et chacun est avantageux dans des situations spécifiques. La taille aura non seulement un impact sur le tirage, sur le goût du cigare, de sa force, mais également sur le temps que vous passerez à le fumer.

Diamètre du cigare

Lorsque vous choisissez un cigare, le premier point sur lequel vous concentrer est la bague. C’est le diamètre du cigare souvent exprimé en cepo. Vous pouvez accéder directement à l’article qui parle du diamètre des cigares et plus précisément du terme cepo.

Influence sur la puissance et le tirage

Étonnamment, la taille de la bague a un effet énorme sur la fraîcheur de la fumée. Un cigare de plus gros calibre aura normalement un tirage plus facile. En effet, les feuilles de tripe ont davantage accès à l’air, ce qui facilite leur combustion. L’augmentation du débit d’air refroidit la fumée, ce qui rend souvent la dégustation plus agréable. Si vous aimez fumer doucement votre cigare, une bague plus grande sera plus appréciable.

De plus, fumer un cigare avec un diamètre plus petit diffère énormément. Beaucoup comparent le tirage du cigare avec le fait de boire un milkshake épais avec une paille. Le tirage sera sensiblement plus dur, et la fumée sera un peu plus forte. Donc finalement tout sera une question de goût. Ces sera à vous de juger avec les critères ci-dessus et votre expérience des différentes tailles de cigare le tirage que vous préférez.

Poids et taille du cigare en bouche

Un autre facteur à prendre en compte lors du choix de la taille de la bague est le confort. Tenir un gros cigare entre les dents vous fera saliver, ce qui humidifiera le tabac et gâchera parfois son goût. Cela signifie que le poids du cigare devra être supporté par vos lèvres. Tout le monde n’a pas la même taille de bouche, la préférence de taille dépend donc entièrement de la personne également.

Certaines personnes ne peuvent pas supporter le poids d’un gros cigare sans avoir mal à la mâchoire ou en tout cas ne pas se sentir à l’aise. Pour cette raison, un cigare plus petit peut être plus approprié pour un petit fumeur. La bouche de chacun est unique, alors testez le poids et le diamètre de cigare avec lequel vous êtes le plus à l’aise.

Longueur du cigare

La deuxième chose la plus importante à prendre en compte après le diamètre est la longueur du cigare. Cela déterminera combien de temps il faudra pour le terminer, alors choisissez en conséquence. Il est possible d’éteindre un cigare et de le rallumer plus tard, mais tout le monde convient qu’un cigare fraîchement allumé est plus appréciable.

Il est donc essentiel de se projeter à l’avance avant de l’allumer. S’il fait froid, la dernière chose à faire est de mourir de froid sous votre porche. Choisir un cigare plus petit pour les situations de dégustation pas forcément agréables permettra de une meilleure expérience. Si vous êtes pressé, allez-y. Dans le même principe, conservez les longs cigares pour des rencontres entre amis et une météo agréable si vous êtes en extérieur. Cela vous donnera plus de temps pour profiter de l’expérience avec les autres.

Ces règles simples vous aideront à tirer le meilleur parti de vos cigares. Choisir la bonne taille fournira le cigare idéal pour toutes les occasions. C’est toujours le bon jour pour fumer un cigare, mais choisir le bon cigare porte souvent la dégustation à un niveau supérieur.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

3 réponses sur “Cigares : les différents modules”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *