Importance de l’humidité pour la conservation des cigares

Comment la moisissure et l’humidité affectent vos cigares

Quand un cigare est fabriqué, il sort de l’usine avec une teneur en humidité entre 12 et 15%. Afin de conserver sa richesse et son goût, un cigare doit avoir le même niveau d’humidité lorsqu’il est fumé. Quand un cigare brûle, il libère des sucres et des huiles essentielles stockées dans les feuilles de tabac. Ils se mélangent et se lient à la fumée : c’est ce à quoi vous goûtez lorsque vous tirez sur votre cigare. Si la teneur en humidité de votre cigare n’est pas comprise entre 12 à 15%, celui-ci brûlera trop chaud ou il brûlera inégalement et dégradera la fumée, l’arôme et la saveur du cigare.

Les dangers d’un manque d’humidité

Les cigares sont hygroscopiques, ce qui signifie qu’ils absorbent et retiennent l’humidité de leur environnement. En contrepartie, ils perdent également facilement leur humidité. Un cigare laissé dans une pièce sans climatisation ou qui est directement exposé à la lumière du soleil s’asséchera en moins d’une journée. Un cigare laissé dans un endroit chaud, ensoleillé ou venteux s’assèche en quelques heures seulement. Si un cigare se dessèche complètement, toutes les huiles essentielles qu’il contient s’évaporeront et la plus grande partie de ses saveurs sera perdue. Bien qu’il soit possible de sauver une partie de la saveur en exposant les cigares à une humidité élevée, la richesse originale et le goût du cigare ne seront jamais entièrement restaurés.

Le niveau d’humidité d’un cigare assure également une bonne combustion. Les cigares sont destinés à brûler lentement et uniformément, à basse température. Une combustion lente permet aux huiles et aux sucres présents dans le tabac de se mélanger pour que le cigare délivre toutes ses subtilités et ses saveurs. Les cigares secs brûlent rapidement et chauffent plus. La chaleur supplémentaire rend la fumée désagréable et âcre, ruinant l’arôme et provoquant l’évaporation des huiles essentielles. Au lieu d’avoir une nuance de saveurs riche, vous vous retrouvez avec une bouillie au goût amère et âcre.

Les dangers d’un excès d’humidité

Les cigares trop humides sont causés par le stockage ou l’exposition des cigares à une humidité excessive. Généralement, toute humidité supérieure à 70-72% est excessive car c’est à partir de ce point que les cigares commencent à absorber l’humidité au lieu de la perdre dans l’air ambiant. C’est en matinée que l’humidité est la plus élevée car la température est la plus proche du point de rosée, c’est-à-dire la température à partir de laquelle la vapeur d’eau se condense et se transforme en liquide d’eau. L’humidité atteint son pic en été et tombe en hiver.

L’humidité varie également significativement en fonction de l’emplacement. Par exemple aux Etats-Unis, l’humidité moyenne à Las Vegas n’est que de 30% tandis qu’à la Nouvelle-Orléans, elle atteint 76%. En été, l’humidité peut même atteindre 90%. Le mauvais temps constitue également un vrai danger pour les cigares. Comme ils absorbent très rapidement l’humidité, une pluie battante, même si vous vous abritez sous un auvent, pourrait causer de gros dégâts. Cinq petites minutes passées sous une tempête de pluie et vos cigares, même s’ils sont d’excellente qualité, seront complètement ruinés.
Lorsque les cigares sont humides, les feuilles de tabac gonflent et le tirage devient difficile. L’excès d’humidité affecte également le taux de combustion. Au lieu de ralentir, il arrive souvent qu’un côté du cigare brûlera plus vite que l’autre. Ce phénomène est connu sous le nom anglais de «tunneling» (creuser un tunnel). Pourtant, il est important qu’un cigare brûle de manière uniforme. En effet, la plupart des cigares contiennent plus d’un type de tabac. Ce dernier est normalement dispersé dans le cigare en plusieurs couches pour lui ajouter de la saveur. Lorsque vous commencez à fumer, le cigare peut être léger. Au fur et à mesure que vous tirez dessus, il peut devenir riche, terreux voire avoir un goût de noisette ou être épicé. Par contre, lorsque le phénomène du tunnel se produit, le tirage devient irrégulier. En effet, là où certaines saveurs ne devraient normalement pas se mélanger, le mélange se produit. Parfois, le goût d’une feuille de tabac particulière submerge celui des autres. Au lieu de vivre une expérience riche et multidimensionnelle, celle-ci devient unidimensionnelle et ennuyeuse.

Un cigare humide émet beaucoup plus de fumée qu’un autre qui aura été conservé à une humidité adéquate. Non seulement, la fumée plus épaisse s’imprégnera plus profondément sur vos vêtements, mais elle peut aussi surcharger votre odorat. Sachez qu’une bonne fumée repose autant sur votre nez que sur vos papilles. Le fabricant de cigares E.P. Carrillo considère que les deux sens sont inséparables. En effet, vos papilles gustatives ne peuvent détecter que quatre saveurs différentes : acide, salé, sucré et amer. Les arômes sont détectées par votre nez ou plus précisément votre bulbe olfactif. Nez et bouche travaillent tous deux en harmonie pour vous faire découvrir toute la richesse des saveurs et des arômes dans ce que vous mangez, buvez… et fumez. Lorsque votre sens olfactif est surchargé, votre capacité à profiter pleinement d’un cigare s’en trouve effectivement atténuée.

Si vous comptez laisser vieillir vos cigares, vous pouvez lire notre article sur comment laisser vieillir des cigares.

Comment savoir si votre cigare est trop sec ou trop humide

Pour savoir si votre cigare a été endommagé à cause d’une humidité excessive ou insuffisante, il suffit de le faire rouler entre vos doigts. En effet, les cigares secs sont très fragiles : si vous entendez des craquements durant le test, alors vous savez que le cigare est trop sec. Par contre, un cigare spongieux et doux au toucher est trop humide. Au toucher, les cigares doivent être aussi fermes et résilients que votre doigt lorsque vous pressez dessus. Si vous voyez des fissures ou des ondulations à l’extérieur, cela signifie que le cigare a été exposé à des niveaux d’humidité fluctuants qui nuisent à la composition interne du cigare. Un bon cigare aura une texture lisse et légèrement grasse. Le tabac sécrète de l’huile quand il est exposé à un taux d’humidité entre 70 et 72%. Donc, la présence d’un peu d’huile à l’extérieur du cigare indique de manière fiable que celui-ci a été correctement stocké.

D’autres signes évidents montrent que les cigares ont été exposés à un excès d’humidité : de la moisissure blanche ou des trous laissés sur les cigares par les coléoptères du tabac. La moisissure se développe dans les cave à cigares lorsque les conditions internes sont trop humides. Les coléoptères du tabac éclosent exactement dans les mêmes conditions. Donc, si vous trouvez des traces de présence de l’un ou de l’autre, jetez le cigare. Si vous avez sortis les cigares infectés d’une cave à cigare, cette dernière doit également être nettoyée. Ensuite, assurez-vous de re-stabiliser son taux d’humidité.

Comment protéger les cigares de l’humidité ou du dessèchement

La façon la plus courante de protéger les cigares contre le dessèchement ou l’humidité est de les ranger dans une cave à cigares ou un sac humidificateur à cigares. Ces boîtes ou sacs sont des environnements scellés qui vous permettent de surveiller et d’ajuster les niveaux d’humidité de vos cigares. Les meilleurs caves à cigares et armoires de cigares sont fabriquées à partir de cèdre espagnol ou, du moins, utilisent des étagères en cèdre espagnol. Le cèdre espagnol absorbe très bien l’humidité tout en aidant à réguler et à stabiliser les niveaux d’humidité à l’intérieur de la cave. Ce qui en fait le matériau idéal pour le stockage des cigares.

Les caves à cigares sont de tailles différentes. Certaines ne peuvent contenir que quelques douzaines de cigares alors que d’autres peuvent accueillir quelques centaines. La taille compte ! Une cave à cigare trop pleine assèchera les cigares qui s’y trouvent dans la mesure où les cigares excédentaires draineront l’humidité de l’air et créeront les conditions sèches que les cave à cigare sont pourtant conçus pour éviter. Évitez également de ranger votre cave à cigare dans une pièce chaude ou froide ou qui est directement exposée aux rayons du soleil. En effet, cela perturberait la capacité de la cave à cigare à réguler correctement sa température et son hygrométrie interne. Par conséquent, soit celle-ci augmenterait excessivement par rapport aux conditions désirées soit diminuerait drastiquement. L’un et l’autre cas sont mauvais pour vos cigares.

Si vous envisagez d’acheter une cave à cigares vous pouvez consulter notre article dédié aux caves à cigares.

Conserver des cigares sans cave ou humidor

Nous listerons ci-dessous différentes façon de stocker vos cigares et conserver vos cigares sans acheter une cave à cigare. Pour certains ce type d’achat peut paraître honéreux pour finalement ne stocker que quelques cigares de façon temporaires le temps d’un évènement par exemple (mariage, anniversaire, cérémonie…)

Les sacs en plastique


Si vous ne voulez pas investir dans une cave à cigares ou si vous estimez que le nombre actuel de vos cigares ne justifie pas encore un tel achat, vous pouvez considérer une alternative pour conserver les niveaux d’humidité de vos cigares. En effet, il vous suffit de les sceller dans un sac de congélation en plastique en compagnie d’une éponge humide ou d’un sachet Boveda (sachet humidificateur). Voici comment procéder. D’abord, achetez un grand sac de congélation et placez-y vos cigares. Ensuite, mettez également l’éponge dans un sac plus petit et déposez l’ensemble dans le sac de congélation à côté des cigares. Vous devez vous assurer que le sac qui contient l’éponge est ouvert pour que l’humidité dégagée par l’éponge circule librement. Au fil du temps, l’éponge finira par se sécher et vous aurez alors à la ré-humidifier pour que vos cigares ne se dessèchent pas.

Les boîtes en plastique ou Tupperware


Les boîtes en plastique constituent une autre alternative aux caves à cigares. Ils retiennent l’humidité aussi bien que les sacs en plastique et la procédure de stockage des cigares est exactement la même. Disposez les cigares dans la boîte en plastique à côté d’un sac en plastique qui contient une éponge ou d’un sachet Boveda (sachet humidificateur) comme sur la photo ci-dessous. Assurez-vous qu’il s’agisse d’une nouvelle boîte pour éviter la contamination de vos cigares par des résidus de nourriture ou autres. En outre, lavez soigneusement la boîte avec du savon et de l’eau avant d’y ranger vos cigares. Cela éliminera les odeurs résiduelles qui subsistent au processus de fabrication d’une boîte.

Pour plus de détails vous pouvez consulter notre article dédié à la conservation de cigares sans cave.

Conclusion

Il est vital de comprendre le rôle joué par la moisissure et l’humidité dans la qualité des cigares. En tout cas, cela est essentiel si vous voulez apprécier vos cigares à leur juste valeur. Une bonne expérience de tabagisme repose toujours sur l’interaction subtile entre les sucres, les huiles et le tabac du cigare. Cet équilibre harmonieux est affecté si le cigare devient trop sec ou trop humide. C’est pourquoi les collectionneurs sérieux investissent autant dans les humidors de haute qualité. En effet, c’est la seule façon de garantir qu’ils seront délicieux au moment de les allumer et de prendre votre première bouffée.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *