Cave à cigares et humidification

Comme la voiture, le coffret à cigares n’est pas seulement affaire de carrosserie.
La fiabilité du « moteur », le couple hygromètre-humidificateur, est à surveiller de prés. Un détail pas toujours maîtrisé par client.

Créer un microclimat (70 à 75% de taux d’humidité) dans une boîte en bois n’est pas une mince affaire. Cet équilibre délicat repose sur deux instruments : l’hygromètre, qui mesure le taux d’humidité, et l’humidificateur, qui permet de le maintenir au niveau souhaité. Plusieurs procédés existent, mais tous ne sont pas également efficaces.

L’hygromètre

Nul besoin d’un appareil scientifique et trop perfectionné : un bon hygromètre aura une marge d’erreur de 5%. Il doit être pourvu d’un mécanisme d’étalonnage : le degré de sensibilité, calibré en usine, doit être ajustée à la cave utilisée. Le taux d’humidité relative est déterminé en fonction de la dilatation d’un matériau témoin :

  • à ressort (appelé aussi bilame) : peu fiable. La sensibilité du métal n’est pas très fine pour mesurer l’humidité. De plus, ces appareils n’ont pas d’étalonnage, ils signaleront tout au plus une importante variation du taux d’humidité.
    Fréquent sur les coffrets bon marché.
  • à membrane synthétique : la mesure est correcte pour un prix raisonnable. Tous ne sont pas équipés d’un système d’étalonnage.
    Pour réaliser celui-ci, envelopper l’appareil dans un tissu mouillé pendant une demie-heure : l’aiguille doit indiquer 94%, 96%. Si ce n’est pas le cas, réglez-le à l’aide d’un tournevis.
  • a cheveux : c’est un véritable cheveu qui sert à la mesure en fonction de sa dilatation. Précis mais plus cher, ces instruments sont étalon nables.
  • hygromètres électroniques : les plus précis, avec une marge d’erreur entre 2 et 3%.
    La mesure prend plus de temps : 20 minutes.
    Pour les étalonner, il faut retirer puis remettre la batterie.

L’appareil doit être placé à distance de l’humidificateur pour que la mesure soit juste.

L’humidité relative est aussi le résultat de la température ambiante. Il n’est donc pas indispensable de coupler l’hygromètre avec un thermomètre. Toutefois, la température devra être maintenue dans une fourchette de 15° à 25°. Trop froid, un cigare ne livrera pas toutes ses qualités organoleptique au moment de la dégustation. A l’inverse, la chaleur ne leur causera pas de dommage intrinsèque au cigare, produit d’origine tropicale, mais elle présente un risque si celui-ci est contaminé par les larves du lasioderme(parasite du tabac) : elles éclosent à partir de trente degrés.

L’humidificateur

C’est une sorte de réservoir qui maintient le niveau d’humidité souhaité à l’intérieur de la cave par évaporation d’eau. Sa capacité doit être adaptée en fonction du nombre de cigares : trois cent vitoles absorberont plus d’eau que trente. Il se présente sous la forme d’une cassette en plastique, garnie d’une mousse spéciale qui se charge d’humidité. Sur le boîtier, des fentes ou des ailettes assurent une évaporation progressive. Il doit être alimenté avec de l’eau déminéralisée, en général au moins une fois par mois, et chaque fois que l’hygromètre indique un taux inférieur à 70%. Des humidificateurs plus sophistiqués assurent une régulation automatique à 70%. Ils fonctionnent selon un principe physico-chimique : l’eau est mélangée à une substance qui bloque l’évaporation, une fois le seuil de 70% atteint. Ces appareils s’utilisent avec de l’eau distillée, plus chère. Il faut aussi les alimenter régulièrement.
Après l’achat

  • Un coffret (en bois) neuf absorbera de l’eau pendant trois à cinq semaines avant de se stabiliser. Alimenter généreusement l’humidificateur au début.
  • Dans le coffret, déplacer régulièrement les cigares du fond au-dessus pour que l’humidification soit homogène.
  • Les fabricants indiquent la capacité de leurs humidificateurs ; plusieurs petits humidificateurs peuvent convenir pour une grande cave.
Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

3 réponses sur “Cave à cigares et humidification”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *