Le cigare et les idées reçues …

Je voudrais tordre le cou à quelques idées reçues qui m’ont été trop souvent rabâchées lorsque, encore étudiant, j’ai commencé à m’intéresser de près aux saveurs que procurent les puros. Sans doute avez-vous eu droit au mêmes inepties ?

Pour la suite, je précise tout de suite mon approche : un cigare est comme un tableau de Vermeer ou un lalande de pomerol. Qu’importe que l’on soit licencié en histoire de l’art ou sommelier à la tour d’argent: un ignorant ne peut qu’apprécier les bonnes choses, et d’autant plus sincèrement qu’il n’y connaît rien.

Ainsi j’ai découvert autre choses que mes cigarettes additives et fades. Voilà un petit échantillon de ce que j’ai alors du endurer.

Le cigare c’est prétentieux

Alors pourquoi est-il aussi savoureux lorsqu’on le fume seul, au calme, après un bon repas ? ne vous sentez-vous pas snob, vous qui allez aux expositions d’art quelconques alors que ce n’est pas votre centre d’intérêt principal ? Croyez-vous qu’un cigare ne se conçoive qu’entouré d’un épais nuage de fumée pour se faire remarquer dans la rue ? Si oui, alors je suis d’accord, le cigare vous fera passer pour un prétentieux. Mais il n’y avait pas besoin de ça.

Le cigare c’est cher

Que celui qui n’a jamais bu autre chose que du vin en carton tetrapak(c) et mangé autre chose que des pâtes me jette la première pierre. Non, sérieusement, combien valent ces dizaines de minutes, voire selon les modules ces heures passées à s’extasier sur les infinis plaisirs que procurent ces merveilles ? prenez quelques euros, et pour commencer essayez un ZINO N°2. Ce sera un bon début et pendant ce temps-là, vous ne gaspillerez pas votre argent pour allez voir des films américains stupides ou pour manger dans un mauvais restaurant histoire de sortir madame. Non mais !

Le cigare ça fait tousser

Oh que je te plains, toi qui ne connaît du vin que sa première cuite aux Corbières à 8 euros, qui ne connait de l’art qu’une « oeuvre »(?) de warhol ou d’un quelconque autre charlatan, qui ne connaît du tabac que ces quintes de toux inextinguibles provoquées par la camel (c) de ton copain de collège ! Un cigare ne se fume pas, il se savoure, se déguste ! il ne se consume pas, il s’exhale ! Si tu n’as toujours pas compris la différence entre intoxication pulmonaire et dégustation, alors tu ne pourra jamais comprendre pourquoi les chevaliers du tastevin n’ont que très rarement de cirrhose. Retourne donc à tes camel (c!).

Le cigare, il faut connaître

Peut-être, mais si tu veux connaître, comment compte-tu t’y prendre ? Reporte-toi au début de cet article, il explique pourquoi un amateur de heavy-métal peut trouver que vivaldi c’est joli.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Cela dit, encore aujourd’hui je sens les regards étonnés, parfois outrés, de ceux qui ne savent pas quoi penser à part à se référer à leurs idées reçues. Un fumeur de cigare est comme un autre: un peu d’ouverture d’esprit ne peut que lui apporter de nouvelles satisfactions et de nouvelles expériences enrichissantes. Alors, au lieu de nous regarder de travers, découvrez donc un vrai plaisir dont vous ne soupçonniez pas l’étendue.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *