Cigares Montecristo

La marque de cigares cubains Montecristo est bien connue de tous les amateurs de tabac de qualité. Cependant, peu de gens savent pourquoi ces cigares d’élite, «véritablement cubains», portent ce nom. En fait, il existe deux versions de l’origine du nom Montecristo, et chacun peut en choisir une, à son goût.
cigare Montecristo

Les deux légendes autour des cigares Montecristo

Une belle histoire

La première version est plus romantique et élégante. Selon elle, le nom de la marque de cigare vient du célèbre roman d’Alexandre Dumas « Le Comte de Monte-Cristo » – c’est ce roman qui a été lu à haute voix par des ouvriers spécialement embauchés dans l’usine fondée par Alonso Mendez, futur propriétaire de la marque Montecristo. Les rouleurs de cigares (torcedores), écoutant la lecture du roman, empreints de l’esprit de cette époque, ont sorti de leurs doigts de grands cigares, véritables œuvres d’art. Comme un remerciement au chef d’oeuvre littéraire, Alonso Mendez et a décidé de nommer les nouveaux cigares Montecristo.

Un air de montagne

La deuxième version de l’origine du nom est beaucoup moins romantique. Selon cette version, Alonso Mendez, un entrepreneur d’origine américaine, arrivé à Cuba au début des années 1930, adorait l’air de la montagne. En espagnol, le mot « montagne » sonne comme « monte » – d’où la première partie du nom de marque. La deuxième partie – «cristo» – doit son origine aux préférences gustatives d’Alonso lui-même et de sa femme. À savoir – leur type de vin préféré « Lacrima Cristi », « Les larmes du Christ ». Un jour où sa femme et lui buvait un bon verre de vin en montagne,ils ont fait le choix de nommer leurs nouveaux cigares de cette façon – Montecristo.


Selon les études de certains passionnés, c’est la deuxième version qui ressemblerait le plus à la vérité. L’argument suivant est présenté comme preuve en faveur de cette version: initialement, le logo de la marque Montecristo ne contenait aucune épée. Ils sont apparus beaucoup plus tard. Ce qui, bien sûr, n’est pas tout à fait logique si le nom tirait vraiment ses origines d’un roman de cape et d’épée.

Un marketing efficace

Avant que les cigares de marque Cohiba n’apparaissent sur le marché, Montecristo demeurait la marque de cigares la plus populaire, non seulement à Cuba, mais également dans la plupart des pays du monde. La clé du succès de la marque était double: la qualité élevée et constante du produit et le remarquable sens commercial d’Alonso Mendez lui-même. Même avant de déménager à Cuba, Alonso possédait une plantation de tabac en Floride et sa propre usine de cigares, bien que pas très grande.

Grâce à la politique marketing compétente du fondateur de la société, les cigares Montecristo se sont rapidement démarqués par leur grand volume de ventes dans le monde et occupent toujours une position de leader dans le monde des cigares.

Une gamme complète de cigares

À l’origine, les cigares de cette marque étaient fabriqués en 5 formats différents, mais dans les années 70, la gamme de cigares a été considérablement élargie.

Aujourd’hui, Montecristo propose une large gamme de cigares pour tous les goûts, du plus court (100 mm) au très long (190-230 mm); du débutant (junior) au cigare fort destiné aux professionnels expérimentés (Especial, Master, Regata).

Depuis la création de la marque, les cigares Montecristo ont été fabriqués à la main. Leur goût raffiné, riche et leur arôme profond assuraient leur popularité continue parmi les amateurs de cigares premium. Grâce à l’utilisation de feuilles de capes essentiellement sombres, on obtient une variété d’arômes et de saveurs qui s’ouvre progressivement pour vous permettre de prendre un réel plaisir à fumer un tel cigare. Aujourd’hui, les cigares Montecristo rivalisent avec succès avec les nouvelles marques et les marques ayant une longue histoire.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *