Traiter les parasites dans votre cave à cigares

Un guide en profondeur sur la manière de traiter les coléoptères du tabac dans votre cave à cigares

En tant que collectionneur ou amateur de cigares, vous avez probablement déjà rencontré votre lot de problèmes avec les coléoptères du tabac.
Ces minuscules, quoique frustrants, organismes pondent des œufs à l’intérieur de vos cigares, les détériorant durant le processus.
Heureusement, il existe des manières d’empêcher les coléoptères du tabac de se manifester dans vos cigares. Une manière que les propriétaires ont utilisée pour y faire face est l’usage des cave à cigares.
Mais même les cave à cigares ne sont pas parfaites et, occasionnellement, vous remarquerez qu’une petite colonie de ces petites créatures ont élu domicile à l’intérieur de l’unité.
Quand cela se produit, qu’êtes-vous supposé faire ? Comment vous occupez-vous des coléoptères du tabac ? Mais avant tout, qu’êtes-vous supposé faire pour éviter que ces nuisibles ne se développent à l’intérieur de votre cave à cigares ? C’est de tout cela que nous allons parler dans les différentes sous-sections du présent article.

À quelle température est-ce que les coléoptères du tabac se développent-ils ?

Vous connaissez certainement déjà les grandes lignes : maintenez votre cave à cigare à une température de 70°Fahrenheit et à 70% d’humidité.
Mais savez-vous pourquoi tout cela est important ?
En fait, la plupart des coléoptères du tabac peuvent se développer assez abondamment à partir d’une température dépassant 72°F Fahrenheit et d’une humidité de 72%.
Par rapport aux conditions idéales recommandées, ces variations peuvent vous paraître minimes et négligeables. Cependant, elles sont suffisantes pour créer un environnement qui permettra aux coléoptères du tabac de se développer et de faire des ravages au sein de votre précieuse collection de cigares.

Ce que vous pouvez faire :

  • Assurez-vous d’utiliser à la fois un hygromètre numérique et un thermomètre numérique avec votre cave à cigare
  • Ces derniers sont beaucoup plus fiables et précis que leurs homologues analogiques
  • Sans ces appareils, vous naviguerez à l’aveuglette et ne serez pas capables de déterminer avec certitude si les niveaux d’humidité et de température à l’intérieur de votre cave à cigare sont correctement réglés
  • Vérifiez-les régulièrement et si vous remarquez d’importantes variations (comme la température qui passe périodiquement entre 69°F et 74°F), alors vous devriez commencer à vous interroger sur la nature du problème

Première ligne de défense : garder le couvercle fermé

Vous seriez bien surpris de savoir que la plupart des fumeurs de cigares ne referment pas correctement les couvercles ou les portes de leurs appareils. À chaque fois que vous agissez ainsi, c’est comme si vous invitiez carrément les coléoptères du cigare d’élire domicile à l’intérieur de votre cave à cigares.
Si l’humidité et la température à l’intérieur de votre cave à cigare varient constamment, c’est probablement parce que vous n’en fermez pas très bien le couvercle après chaque usage. Répétez cela assez de fois et vous aurez éventuellement à traiter tout un essaim de coléoptères. Pour résumer, votre première ligne de défense consiste à bien refermer le couvercle de votre cave à cigare après chaque usage !

Deuxième ligne de défense : nettoyez régulièrement votre cave à cigares

La maintenance préventive est toujours une meilleure alternative à la réparation des dégâts causés par un problème.
Pour cette raison, assurez-vous de nettoyer régulièrement votre cave à cigares
En règle générale, ne laissez jamais passer plusieurs mois entre chaque séance de nettoyage et de maintenance de votre appareil
Plus longtemps vous attendrez, plus grandes pour vous seront les risques que des coléoptères du cigare se développent dans votre cave à cigare.
Quand vous nettoyez votre cave à cigares :
Commencez par en retirer vos cigares, placez-les dans des petits sacs en plastiques Ziploc et stockez les dans votre congélateur
Utilisez toujours de l’eau distillée pendant le nettoyage de l’intérieur de votre cave à cigare et assurez-vous de rechercher toute présence éventuelle de coléoptères dans chaque petite fissure, recoin et bords de votre unité
Le nettoyage régulier de votre cave à cigare, combiné avec le fait de bien refermer votre cave à cigare à chaque fois, réduira significativement les risques de voir votre précieuse collection de cigares infectée par des coléoptères

Que devriez-vous faire si vous remarquez des signes de dégâts ?

En premier lieu, évitez de paniquer !
Si vous remarquez les signes assez tôt, il y a de grandes chances que seuls quelques uns de vos cigares soient infectés par des coléoptères du cigare, mais une action immédiate est requise de votre part :
Examinez chaque cigare et placez ceux qui ne présentent aucun signe d’infection dans un sac en plastique Ziploc, bien à l’écart des autres qui ont été infectés
Pour tous ceux qui ont subi des dégâts, jetez-les tout simplement
Maintenant, vous allez nettoyer votre cave à cigare pour y ôter toute trace d’infection
Bon à retenir : avant de replacer les bons cigares dans votre cave à cigare, vérifiez par deux fois que vous avez nettoyé en profondeur l’intérieur de votre appareil. Les coléoptères du cigare sont difficiles à traiter mais si vous agissez rapidement, il ne devrait y avoir aucun problème à vous en débarrasser complètement de votre cave à cigares.

Mais d’où peuvent bien venir ces coléoptères du cigare ?

Vous vous êtes probablement déjà demandé la provenance de ces petites créatures. La vérité est que la plupart d’entre eux se trouvent dans les cigares que vous achetez.
Que dites-vous ? Les usines font toujours de leur mieux pour que les coléoptères du cigare se tiennent éloignés de leurs cigares. Très souvent, elles désinfectent, congèlent ou privent d’oxygène des pièces entières dans le seul espoir de les éliminer complètement. Mais il est inévitable que certains d’entre ces nuisibles survivent et généralement ils ne se manifestent que lorsque les niveaux d’humidité et de température à l’intérieur de votre cave à cigare sont trop élevés.

Ils peuvent vous coûter beaucoup de votre temps

On a entendu des histoires à propos d’individus qui ont perdu des collections de plus de 1000 cigares à cause des coléoptères du tabac. Les dégâts peuvent être si importants qu’à la fin vous pourriez ne vous retrouver qu’avec de la poussière de cigares brune dans différentes parties de votre cave à cigare.
Malgré la rareté de cette épidémie, la plupart des fumeurs admettent qu’ils n’aimeraient certainement pas voir des dommages sur leurs cigares, et encore moins savoir que des coléoptères du tabac ont élu domicile à l’intérieur de leur cave à cigare. Pour cette raison, il est incroyablement essentiel que vous restiez vigilant pour éviter leur apparition.

Nettoyer votre cave à cigare suite à une épidémie : astuces additionnelles à retenir

Voilà pourquoi il est si important les niveaux de température et d’humidité à l’intérieur de votre cave à cigare soient optimaux.
Lorsque vous placez vos cigares dans un congélateur (au moment de nettoyer votre cave à cigare), ne les y sortez pas pour les replacer immédiatement dans votre cave à cigare. Au lieu de cela, placez-les d’abord dans le réfrigérateur et ce n’est qu’après que vous les mettrez dans votre cave à cigare. De cette manière, ils ne seront pas « choqués » à cause de cette variation brusque de température
Quand vous nettoyez l’intérieur de votre cave à cgare, n’y utilisez jamais aucune sorte de désinfectant ou de nettoyant. Non seulement cela y laissera à coup sûr une mauvaise odeur, mais cela va probablement ruiner votre bois et corrompre vos cigares de manière permanente
Une fois avoir nettoyé avec succès votre cave à cigare, c’est également le temps pour vous de faire une petite rétrospective et de comprendre ce qui a pu être l’origine de tous vos désagréments

Comprendre les causes d’une infection de coléoptères de cigares

Maintenant il est temps de penser à la raison pour laquelle s’est produite l’infection. C’est probablement parce que votre cave à cigare était trop chaude ou trop humide (ou les deux).
Prenez un hygromètre numérique et un thermomètre numérique (étant donné que ceux-ci donnent des résultats plus précis), et jetez un coup d’œil
Est-ce que les niveaux de température et d’humidité avoisinent respectivement 70°F et 70% d’humidité ? si c’est plus haut, alors il y a un problème qui doit être résolu
Commencez par vous assurez que votre cave à cigare n’est pas directement exposée aux rayonnements du soleil, car cela pourrait affecter les résultats affichés sur l’hygromètre numérique et le thermomètre numérique
Ensuite, vérifiez le système d’humidification. Si vous utilisez actuellement une cave à cigare faite maison ou une de bon marché, envisagez d’investir un peu plus dans un modèle plus coûteux
Tandis que les caves à cigares faites avec du cèdre espagnol coûteront généralement quelques centaines voire quelques milliers de dollars en plus par rapport aux autres modèles sur le marché, sur le long terme ils en valent définitivement la peine car, en fin de compte, ils augmenteront la durée de vie de vos cigares et éviteront la croissance de coléoptères
L’un des premières preuves de la présence de coléoptères dans vos cigares est l’existence de petits trous aux allures de chevrotine sur ceux-ci.
Vous pouvez aussi essayer de taper le bout de votre cigare contre une table. Si de la poudre de couleur marron s’en échappe librement, cela constitue une preuve supplémentaire de la présence de coléoptères. Cependant, la plupart du temps vous ne remarquerez qu’une simple trainée de poudre sur la base de votre cave à cigare.

L’anatomie d’un coléoptère du tabac : caractéristiques physiques et propriétés

La plupart des coléoptères du cigare n’ont pas une taille supérieure à deux ou trois millimètres. Les adultes ont un couleur rougeâtre qui tire vers le marron, ont des poils et ne peuvent survivre qu’un mois. Tous les coléoptères du cigare naissent dans des œufs qui mesurent à peine 0,5 millimètre. Après environ 7 à 10 jours, les œufs éclosent, donnant naissance à quelque chose qu’on appelle « pupa ». De couleur marron, les pupas mettent environ trois semaines pour devenir adultes.
Les coléoptères du cigare peuvent survivre dans n’importe laquelle de ces trois phases à l’intérieur du cigare aussi longtemps que les températures externes sont idéales. L’une des raisons principales qui expliquent que les coléoptères du cigare sont capables d’infliger d’importants dommages aux collections de cigares est leur capacité à se reproduire et à atteindre rapidement leur maturité. Bien que vous ne le verrez sans doute pas physiquement à oins d’ouvrir un cigare, il est toujours bon que vous sachiez à quoi vous aurez peut-être affaire.

Conclusion

Par-dessus tout, il est toujours mieux de prévenir l’apparition des coléoptères du tabac plutôt que d’avoir à nettoyer après tout le désordre qu’ils auront laissé. La dernière chose que vous voulez est certainement celui de ruiner toute une collection de cigares pour la seule raison que vous n’avez pas nettoyé votre cave à cigare comme il le faut ou d’avoir laissé son couvercle grand ouvert.
Aussi longtemps que vous suivrez à la lettre les directives concernant la température et l’humidité à l’intérieur de votre cave à cigare (c’est-à-dire 70°F et 70% d’humidité), il n’y a pratiquement aucune chance que des coléoptères du tabac y croissent et y pullulent.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *