Les arômes du cigare

Contrairement à ce que pourraient croire certains, il n’y a pas d’arôme artificiel rajouté dans la composition des cigares. Il est vrai qu’en lisant les commentaires de dégustation, certaines personnes se demandent comment des cigares peuvent parfois présenter des senteurs fruités, florales, végétales, animales ou mêmes grillées sans avoir ajouté des arômes artificiels lors de leur fabrication.

Il faut savoir que les feuilles de tabac suivent une fermentation, et en fonction de leur terroir d’origine, et de la composition des cigares, ces dernières peuvent donc présenter tout naturellement des bouquets d’arômes nobles parfois complexes.

Les arômes peuvent donc provenir, du terroir d’origine, de l’expression variétale du tabac, de la fermentation, de la composition, mais également de l’évolution du cigare ou de sa conservation…
aromes des cigares
Tout comme le vin, les huiles ou même d’autres produits alimentaires, lors de la dégustation d’un cigare, de son analyse sensorielle, le dégustateur fait appel à un vocabulaire ciblé afin d’exprimer au mieux ce qu’il sent ou ressent et ainsi mieux décrire à son entourage le cigare en question.

Il est donc incontournable pour établir un commentaire constructif sur un cigare de faire appel à un vocabulaire précis d’arômes et saveurs afin d’analyser au mieux le cigare dégusté.

En effet ce n’est pas à l’aide commentaires du genre, « il est bon » ou « il n’est pas à mon goût » que l’analyse se veut pertinente, mais bien en détaillant le bouquet du cigare sur sa phase olfactive et les saveurs laissées par sa fumée sur sa phase gustative…

Une fois que vous êtes en mesure de détecter les arômes de votre cigare, vous avez fait le plus dur, mais il vous reste désormais à compiler ce que vous avez pu sentir avec vos connaissances théoriques (faites appel à votre mémoire olfactive). Il vous faudra donc comprendre pourquoi tel ou tel arôme apparait dans votre cigare.
C’est donc à ce moment précis que la dégustation devient ludique et c’est ce qui fera la différence entre un expert en dégustation et un poète… En effet l’amateur de cigare poète aura tendance à dire que son cigare présente tel ou tel arôme comme le foin coupé, le cuir ou même le café sans forcément connaître les origines de ces arômes, alors qu’un amateurs plus averti ou même un expert sera en mesure de savoir que tel ou tel arôme est spécifique à tel terroir ou à tel composition, ou même à telle marque de cigare et tout ça à l’aveugle !…

Commençons donc par répertorier les différents arômes qui peuvent apparaitre dans l’univers du cigare tout en essayant d’en comprendre leur provenance :

Les arômes végétaux

Herbacé

arômes souvent cités pour exprimer une sensation douce et puissante à la fois qualifiant certains cigares encore frais et jeunes. Il apparaît souvent sur des cigares avec des capes claires (claro). C’est entre autre certaines odeurs de chlorophylles sur des capes fraîches et claires qui peuvent transmettre cet arômes herbacé.

Sous bois, Humus

Avec cet arôme nous restons sur une touche de fraîcheur tout en qualifiant l’humidité du cigare. C’est personnellement un arôme que j’affectionne particulièrement car il me fait savoir que ma cave à conservé mes cigares avec une hygrométrie assez élevée, me fournissant des cigare relativement gras…

Thé

l’arôme de thé dans le cigare apparait particulièrement à l’évolution après quelques années de conservation.

Boisé

ce n’est pas un arôme à proprement parlé mais plutôt un groupe d’arômes ou une sous famille. En effet le dégustateur citant des notes boisées dans son cigare doit souvent compléter son commentaire par un des arômes suivants afin d’être plus clair dans son analyse et ce qu’il cherche à exprimer :

  • Cèdre : l’arôme de cèdre dans certains cigares peut parfois provenir de la cave à cigares dans lesquels ils ont été stockés. Les cave à cigares présentant des intérieurs en cèdre pour une meilleure conservation, il n’est pas rare que cet arôme apparaisse par la suite dans les cigares stockés dans ces boîtes.
  • Chêne : comme certains vins tanniques parfois élevés en fût de chêne, il est fréquent que certains cigares présentent des arômes de chêne. Comme pour les tanins pour le vin, certains cigares sont relativement asséchant en bouche rappelant le côté asséchant des tanins du vin, c’est pourquoi certains amateurs citent l’arôme de chêne dans le cigare en rappelant l’image des tanins parfois astringents du vin.

Poivron vert

un arôme qui est présent également dans l’univers des vins rouges qualifiant parfois des vins jeunes et tanniques à la fois comme certains Bourgueil,Saint Nicolas de Bourgueil, Saumur Champigny, Chinon dans la Loire ou certains Bordeaux manquant de maturité sur des millésimes capricieux ou pluvieux.

Dans l’univers du cigare c’est le cas des cigares puissants mais parfois trop jeunes qui vont demander à être conservés quelques années avant d’être dégustés. En effet leur côté végétal peut parfois déranger et le fait de les conserver quelques années avant de les déguster va permettre de laisser murir davantage ces derniers et souvent atténuer ce côté poivron vert.

Les arômes épicés

Anis ou réglisse : un arôme que l’on peut apparenter au goût de sucré qui se présente bien souvent dans le dernier tiers du cigare.

Cannelle

une arôme épicé que l’on retrouve souvent dans les cigares nobles sur de petits modules en fin de dégustation comme le Cohiba Secretos, le Partagas Short ou encore le Cohiba Siglo I.

Cumin

cet arôme d’épice est souvent apparenté à l’arôme animal de musc.

Réglisse

arôme que l’on peut qualifier également de sucré, grillé apparaissant bien souvent dans le dernier tiers du cigare.

Poivre

l’arôme de poivre est bien présent dans le vin au travers de cépage tel que la Syrah qui donne des vins puissants et racés et c’est dans le même registre que l’on retrouve cet arôme dans l’univers du cigare souvent présent au travers de cigares puissants présentant des capes sombres (maduro).

Gingembre

aromes des cigares : épices, vanille...

Les arômes fruités

Si le vin fait apparaître régulièrement des arômes fruités tels que les arômes d’agrumes pour certains vins blancs jeunes et frais, les arômes de mûres ou de cassis pour les vins rouges puissants mais jeunes, ou de cerise pour les vins rouges bourguignons, il est plus difficile d’imager le bouquet d’arômes d’un cigare par des fruits frais de ce type.

Néanmoins, dans de nombreux commentaires de dégustation de cigares, nous voyons bien souvent apparaître des arômes de fruits secs tels que :
noisette, amande, noix, pistache ou cacahouète… Les arômes de fruits secs apparaissent souvent sur le dernier tiers du cigare.

Même si les arômes de fruits frais sont plus rares dans le monde du cigare, nous pouvons citer, les arômes d’agrumes qui rappellent la fraicheur de certains cigares dont les feuilles mériteraient une plus grande fermentation, ou certains fruits rouges ou noirs reconnaissables par quelques amateurs avertis.

Arômes floraux

Miel / acacias

Mettons également dans cette catégorie l’arôme de miel qui est présent entre autres dans les cigares suivants : H. Upmann N°2, Hoyo de Monterrey Double Coronas, Trinidad Coloniales, Cuaba Distinguidos, El Rey Del Mundo Choix Supreme
C’est certainement avec l’acacias l’arôme floral le plus fréquent dans le monde du cigare. Ce sont donc principalement des fleurs blanches dans cette catégorie.

les arômes grillés / toastés

Comme son nom l’indique cette famille d’arômes va souvent décrire la combustion du cigare. Il n’est pas rare qu’un cigare en fin de dégustation présente des arômes de toasté ou grillé avec parfois un légère amertume. Dans ce cas vous pouvez éventuellement essayer de purger ou dégazer votre cigare. Si ce côté grillé, toasté reste agréable et laisse percevoir des arômes, se peut être :

Pain, pain grillé

il est fréquent que certains cigares présentent des arômes de pain frais, de brioche ou pour certains des arômes de pains grillé ou de toast.

Caramel

l’arôme de caramel rappelle bien souvent le côté grillé et le côté gourmand d’un cigare mais peut également imager le côté crémeux de la fumée suave de certains cigares nobles tels que :
Partagas D4, Cohiba Siglo I, Juan Lopez Seleccion N°1, Hoyo de Monterrey Epicure N°1, Partagas P2

Chocolat

L’arôme de chocolat ou chocolat noir est un arôme concentré que l’on retrouve souvent dans les cigares suivants :
Romeo y Julieta Coronitas Cedro, Montecristo Open Master, Cohiba Siglo IV, Super Partagas, Montecristo N°3, Jose L. Piedra Cazadores…

café

cet arôme est fréquent en dégustation, il permet d’exprimer les notes de torréfaction de certains cigares tout en laissant deviner parfois une certaine amertume.

Cet article vous permet donc de partir sur un vocabulaire de base d’arômes présents dans les cigares. Il vous faudra par la suite développer au mieux ce vocabulaire en fonction de votre mémoire olfactive et donc de vos dégustations et expériences dans l’univers du cigare. Gardez toujours en tête de bien rester sur un vocabulaire simple accessible au plus grand nombre…

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

9 réponses sur “Les arômes du cigare”

  1. bonjour,
    j’ai une question sur un cigare en particulier il s’agit du partagas mille fleurs, sur plusieur site internet il disent que c’est un arôme animal est ce que cela signifie qu’il est anisé poivré ? je n’arrive pas a trouver la réponse sur internet. je vous remercie par avance de votre réponse et vous adresse mes salutations les plus distinguées.
    cordialement.
    tim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *