Boites à cigares : fabrication, préparation

Une boîte à cigares est un conteneur pour le conditionnement des cigares. Traditionnellement, les boîtes à cigares sont en bois, en carton ou en papier. Le cèdre espagnol a été décrit comme le « meilleur » type de bois pour les boîtes à cigares en raison de son grain magnifique, de sa texture fine et de son odeur agréable et très complémentaire à celle des cigares. L’eucalyptus et le peuplier jaune sont des substituts populaires parfois tachés et parfumés pour lui ressembler. D’autres bois typiques pour les boîtes à cigares incluent l’acajou, l’orme et le chêne blanc; Le tilleul d’Amérique, le noyer Circassien et le bois de rose sont les moins populaires.

Il existe plusieurs types de boîtes à cigares, de construction et d’utilisations différentes.

Les formes de boite à cigares suivantes sont les plus communes

  • Cabinet, à couvercle coulissant ou à charnière, contenant généralement 25 ou 50 cigares
  • 8-9-8, boîte à côtés arrondis avec trois couches, comptant respectivement 8, 9 et 8 cigares.
  • Dessus plat, deux couches avec 12 sur le fond et 13 sur le dessus
  • Boîtes de cigares plus classiques, stockant deux couches avec le même nombre de cigares.

Les boîtes, les étiquettes et les bagues à cigares sont considérées comme des objets d’art par certains collectionneurs.

Des guitares et des ukulélés « faits maison » sont parfois fabriqués à partir de boîtes à cigares. Leur son est unique.

Comment sont-elles fabriquées ?

La préparation des boites

Les cigares peuvent être liés en demi-roues de cinquante enserrés grâce à un ruban de soie. Puis, ces demi-roues sont stockées en milieu contrôlé dans de grandes armoires de cèdres. Imaginez une armoire de 2m50 de hauteur, sur 1m de large et 70 cm de profondeur remplie à ras de cigare en bottes. C’est à ce moment que par un effet de synergie les différents cigares vont se grandir les uns les autres. Une botte apporte l’arôme l’autre la force. Au terme de cette énième période de repos, le demi-roues sont classées par groupe de couleur (il existe plus d’une centaine de tons de cigare). Puis, les boites sont remplies par ces magnifiques vitoles dans des gammes de couleurs variées mais unifiées au sein d’une boite. Les cigares sont arrangés pour donner le plus bel effet : nervure placée dessous, taille aligné, cigare brossé, bagues réajustées …

Ruban de soie autour des cigares

Les boites sont conditionnées en 10, 25, 50 ou 100 cigares. Il existe deux sortes de boites : les cabinets sont façonnés en cèdre. Puis on dispose au fond de celui-ci des feuilles de papier sulfurisées pour fermer les cigares. Enfin, la boite est décorée par les fameuses vignettes (vistas) que certains n’hésitent pas à collectionner. Seul le fond de la boite n’est pas décoré pour que le bois poreux laisse respirer les cigares. C’est pourquoi, il peut paraître aberrant de vernir les boites. Le cigare doit respirer, vivre. Un cigare enfermé peut d’une part pourrir par excès d’humidité sans respiration. Les caissons sont plus dépouillés et reçoivent généralement une roue ou une demi-roue enrubannée. Les cigares peuvent être aussi emballés individuellement dans un plastique. Ce mode de conservation peut être indiqué dans certaines conditions. Mais si vous possédez un humidor, il est conseillé d’enlever le cigare de leur Cellophane pour les conserver dans les meilleures conditions.

Chaque boite fabriquée et remplie à la Havane et dont les cigares sont faits à la main se doit d’être scellée avec la mention « echo a mano ». Des codes s’ajoutent à cette étiquette indiquant la provenance.

La fabrication des boites est si bonne que des cigares placés dans un environnement adéquate (pas de chaleur, pas de soleil et de l’humidité) peuvent se conserver jusqu’à 50 ans.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *