Feuilles de tabac, fermentations et cigares…

Il y a tout d’abord lieu de parler de la culture et du séchage avant la fermentation des feuilles de cigares. Il faudra encore compléter ces procédés par la confection du cigare lui-même pour pouvoir parler de cycle complet de la fabrication.

Fermentation des feuilles de tabac
Séchage et fermentation des feuilles de tabac

Pourquoi la fermentation ?

La fermentation est l’étape qui vient juste après le séchage qui dure entre 3 semaines jusqu’à 2 mois. Pouvant être également découpée en différentes étapes, il s’agit d’une phase cruciale dans la fabrication de cigare. La première fermentation permet de tirer les excès de résine des feuilles. Il faudra ensuite attendre plusieurs semaines avant le triage des feuilles en fonction de leur usage et suivant la teinte, la taille et la qualité. Les feuilles seront dépourvues de leur nervure centrale à cette étape. Ainsi commence la seconde fermentation permettant d’affiner les arômes des feuilles et d’éliminer les impuretés qui restent. La fermentation des tabacs fins se fera encore pendant, au moins, une année avant de procéder à l’assemblage, la procédure nécessaire pour permettre la production d’un cigare.

Zoom sur l’étape débutant la fermentation d’un cigare

Durant la première fermentation, les feuilles de tabac sont regroupées en botte pour être ensuite empilées puis préparées pour la fermentation qui se fera à une température avoisinant les 40°C. Cette étape constitue certainement le moment le plus magique pour la fermentation des feuilles de tabac puisque avec l’augmentation des températures des feuilles, il y a la dégradation de tous les éléments dont le sucre, la nicotine et les protéines suite à la fermentation active des processus bio-chimiques. La libération des huiles éthérées confère aux cigares les arômes merveilleux qui font leur charme. Les 2 autres fermentations se dérouleront bien entendu au terme de cette première étape.

Après la fermentation

C’est à ce moment que débute vraiment la saga de la production d’un bon cigare, après une fermentation pendant au moins une année des feuilles de tabac. A noter la 3ème fermentation dont il est question ci-dessous peut durer jusqu’à 10 ans mais en général, la procédure de fabrication pour la finalisation d’un cigare demeure identique. Après la fermentation, les torcedors procèdent à l’assemblage des feuilles pour enfin donner forme à un vrai cigare.

La fermentation constitue une étape cruciale dans la fabrication de cigare. Pour découvrir dans les moindres détails toutes les étapes de la fabrication, une visite dans les manufactures en activité s’impose évidemment.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *