Le plant de tabac : les origines

Tous les amateurs de cigares le savent, à l’origine des meilleurs cigares, il y a les meilleurs tabacs. Cet article vous aidera donc à mieux comprendre les origines et le développement des plants de tabac.

tabac cigareLe nom latin pour tabac est Nicotiana Tabacum. Beaucoup sont surpris d’apprendre que botaniquement parlant le tabac appartient à la famille des Solanacées, ce qui signifie qu’il est apparenté à la famille des pommes de terre et des tomates. La culture de la plante aurait commencé vers 6000 avant JC. Il vient initialement d’Amérique, et on pense que les indigènes cubains fumaient déjà des cigares quand Christophe Colomb a découvert ce pays.

La plante pousse d’environ 30 à 60 centimètres de haut. Elle a cinq fleurs à pétales, et elles ont une corolle à l’intérieur. Les fleurs peuvent être blanches, roses, rouges ou jaunes. Les plants de tabac portent en fait des fruits. Les fruits ont deux graines et le fruit entier mesure environ deux millimètres de longueur. Pour cette plante, ce sont les feuilles qui sont importantes. Ces feuilles peuvent atteindre une longueur de 50 centimètres et une largeur de 25 centimètres. C’est une feuille de forme ovoïde que l’on trouve à la base de la plante. Elles ont un léger duvet en dessous.
La nicotine provient en fait des racines de la plante, bien que l’on pense qu’elles proviennent des feuilles. Certaines variétés de tabac ont une teneur en nicotine plus élevée que d’autres. Certains peuvent aller jusqu’à 18%.

Le tabac est une plante vivace et reviendra année après année. Il suffit de planter 85m2 de graines pour produire jusqu’à 1600m2 de tabac. Il faut environ 6 à 10 semaines pour que les semis soient transplantées dans les champs. Les têtes doivent être coupées avant que la tête de semence ne se développe, à part pour les plantes qui produiront à nouveau pour la saison suivante. Elles sont enlevées au début de la floraison afin que toute l’énergie de la plante aille dans l’augmentation de l’épaisseur et de la taille des feuilles. Les tiges et les rameaux qui fleurissent après l’éclosion de la plante sont enlevés. De cette façon, la plante ne peut produire que de grandes feuilles à partir de la tige principale. Les feuilles doivent être grandes et robustes. Pour garder ces plantes dynamique et en bonne santé, on les fertilise avec de l’engrais azoté.

Il faut de trois à cinq mois pour obtenir une récolte complète. On enlève les feuilles et on les laisse sécher dans des granges. C’est la partie où la fermentation a lieu. Il existe de nombreux types de séchage du tabac tels que le tabac séché à l’air naturel, le tabac séché au feu et le tabac séché à l’air chaud.

Depuis que la consommation de tabac a diminué ces deux dernières décennies, les agriculteurs ont trouvé d’autres utilisations pour leurs produits. Le tabac peut désormais être utilisé dans les biocarburants entre autres.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *