Comment juger, qualifier ou décrire un cigare

Un cigare est caractérisé par sa composition, sa longueur, sa grosseur, sa texture, sa dénomination, son goût, son pays de fabrication, sa marque,etc.

Sa longueur

Elle se mesure en centimètres. Lorsque l’on exprime la longueur d’un cigare on dira, par exemple, que c’est un cigare de 12 à 13cm. Il est souvent plus conseillé de directement parler du module du cigare. En effet en citant le nom d’un module comme le robusto par exemple, un connaisseur saura par définition, que votre cigare fait 19,84 mm de diamètre pour 127 mm de longueur. Dans l’idéal, si il y aune chose à retenir dès le début dans l’univers du cigare, ce sont les principaux modules présents sur le marché et leurs correspondances en longueur et diamètre. Vous pouvez également ne retenir que ceux qui vous plaisent le plus et vous retiendrez les autres au fur et à mesure des échanges avec vos amis à ce sujet.

Sa grosseur

On parle alors de son diamètre ou dans certain cas de sa bague ou cepo. Ce terme spécifique possède un équivalent en centimètres, l’unité de mesure de la bague équivaut à 1/2,52 de centimètre. Donc, si l’on vous dit qu’un cigare est 23,5cm de long et possède une bague ou un cepo de 47, ce sera l’équivalent d’un Gran Corona. Dans toutes les revues de cigare on mentionne souvent les mots bague ou cepo et plusieurs personnes demandent des explications à ce sujet. C’est peut être bien le terme le plus flou lorsque l’on débute dans l’univers du cigare. Vous voilà donc désormais informé à ce sujet ! Si vous parvenez à retenir ces 1/2,52 qui vous permettent de convertir le diamètre d’une bague en centimètres, beaucoup de conversation à ce sujet vous paraitront plus claires.
cigares de différentes tailles
Ensuite, il y a la texture du cigare. Il est très important de bien toucher et sentir votre cigare avant de l’allumer. Cet exercice est dans le but de vous faire apprécier et anticiper le goût du cigare. Cette étape est très importante parce que c’est ici que vous vous ferez une première impression sur le cigare en question. Vous faites alors appel à votre mémoire olfactive, ce qui va vous permettre de vous remémorer les arômes des différents cigares que vous avec pu sentir jusqu’à ce jour, et le toucher du cigare vous permettra dans certains cas d’en apprécier la fabrication, le roulage et peut être même l’humidité ou au contraire le côté trop sec.

Couleur de sa cape

En effet la couleur de la cape d’un cigare vous donne souvent une information sur son goût… En effet un cigare de couleur claro présentera parfois un cigare qui aura besoin de mûrir encore un peu de votre cave à cigares alors qu’un cigare avec une cape de type maduro présentera un cigare plutôt puissant et dans certains cas âgé… Retrouvez l’article dédié à la couleur des cigare.

Sa dénomination, son titre

Souvent, les cigares posséderont un titre bien propre à leur marque et parfois propre à leur format. Parfois ce sera un numéro, comme par exemple un Montecristo n°4 ou Partagas D4, Romeo n°2, partagas P2… bref sera un certain type de cigare (longueur, grosseur standard d’année en année). Parfois ce sera le nom d’un module, par exemple un Corona, un Churchill, un Torpedo, un Double Corona, Lonsdale, etc. Le module désigne l’apparence du cigare, sa taille et sa longueur, par exemple le Torpedo désigne un cigare en forme de cône (torpille), le churchill désigne un type de cigare de 17,78 cm de long par 48 de bague.

Son goût, ses arômes

Maintenant que l’on est capable d’exprimer la longueur et la grosseur du cigare on doit qualifier le goût du cigare. C’est ici que plusieurs opinions se confrontent, comme on sait les goûts sont très personnels! La notion la plus importante à retenir ici c’est d’apprécier un cigare selon vos goûts, et non pas selon l’opinion de vos collègues et les personnes qui vous accompagnent durant cette dégustation. la dégustation est finalement très personnelle et nous ne sommes pas tous sensible aux mêmes saveurs ou n’avons pas les mêmes préférences concernant les arômes…

Ceci étant dit, la saveur d’un cigare se mentionne d’abord en quantifiant le corps du cigare c’est-à-dire est-il fort au goût ou doux? Nous sommes porté à croire que plus un cigare est gros (diamètre élevé) plus il est fort. Il en est tout le contraire! En effet, plus un cigare est gros, plus il possède des arômes complexes, riches et surtout un goût très doux. Parmi les arômes que vous pourrez évoquer lors de la dégustation d’un cigare, il arrive souvent qu’apparaissent des arômes de torréfaction, de cacao, de noisettes, de végétaux… Ces arômes sont apportés par la composition du tabac qui forme votre cigare, par sa fermentation, et par le terroir d’origine de ce même tabac. Vous pourrez donc commencer par décrire les arômes d’un cigare, mais il vous faudra également décrire son corps, sa puissance. Pour plus de détails sur la dégustation d’un cigare nous vous recommandons cette lecture :
https://www.cigares.com/blog/cigare-degustation/

Marque, terroir

Ensuite, les informations seront plus quantitatives que qualitative: on mentionne où est fabriqué le cigare et quelle est sa marque. Presque tous les cigares posséderont une bague identifiant leur marque, mais prenez tout de même l’habitude de le mentionner au cas où votre invité ne reconnaîtrait pas la marque. Petit truc pratique, prenez l’habitude de mentionner la marque puisque si un jour vous allez en Angleterre, vous remarquerez que tous enlève la bague d’un cigare avant de l’allumer… c’est dans la tradition voire même l’étiquette d’un vrai connaisseur de cigare!

A éviter

Un dernier facteur que vous devez éviter de mentionner dans votre description est le prix du cigare: logiquement à aucun moment votre convive ne sera impressionné par le prix payé qu’il soit élevé ou bas, l’important c’est le goût!

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *