Cave à cigare et cigares pour les débutants

Les bases sur le cigare et la cave à cigares ou humidor

Quand on leur demande la différence entre une cigarette et un cigare, les aficionados du cigare répondent que la première citée est une addiction tandis que le dernier est une passion ! À vrai dire, le cigare est une merveille pour l’amateur qui s’intéresse à la notion de dégustation et la culture du cigare qui consiste finalement à collectionner ou posséder des produits de tabac supérieurs, ce qui est aussi important pour les amateurs que le fait de préparer un excellent cigare. En effet, comme tout aficionado l’affirmera, quelle que soit la passion, qu’il s’agisse du vin, de la collection de bandes dessinées vintage, de bons cigares, ou même de timbres, la possession de certains articles rares et chers peut procurer un certain bonheur autant à les regarder dans la cave à cigare que de les préparer et les déguster.
Comme l’amateur de cigares, le philatéliste, le connaisseur de vins ou le collectionneur de bandes dessinées rares l’attesteront, préserver ces trésors des dommages environnementaux est une des priorités pour ceux qui ont réussi à acquérir le parfait cigare, le timbre, le merlot ou la première édition de la bande dessinée de Superman.
Pour l’amateur de cigare, la priorité absolue est l’achat d’une cave à cigares. Avec plus d’un siècle de développement, les caves à cigares sont devenus très importantes si l’on veut faire en sorte que les cigares se conservent le plus longtemps possible après leur achat. Des humidors à cigares dont la taille peut atteindre parfois plusieurs dizaines de mètres carrés (ils sont alors appelés Walking-Humidor) aux modèles de caves à cigares portables pour les amateurs de cigares qui aiment les emporter partout, ces cave à cigares régulent de façon efficace les conditions de stockage des cigares.

La joie d’un cigare de qualité

Fumer un cigare ne connaît aucune frontière. C’est la recherche d’un plaisir, d’un moment de détente mettant en éveil les sens de la vue, de l’odorat, du toucher et du goût.
Les cigares ou cigarillos échangés sur le comptoir des innombrables magasins sont en grande partie fabriqués à la machine. Ces cigares roulés à la machine sont composés de morceaux de tabac hachés utilisés comme garniture et emballés à l’aide de feuille de tabac ou de papier. Inversement, les cigares faits à la main (echo a mano), roulés avec des feuilles de tabac remplissant toute la longueur du cigare, que les amateurs de cigares apprécient pour leurs saveurs riches et leur goût supérieur, obligent à un investissement plus élevés pour les garder frais.

Chaque cigare roulé à la main est composé de trois parties qui influencent son goût. L’intérieur qui est connu comme la tripe du cigare, qui fournit en grande partie le mélange de tabac du cigare et donne une partie de sa saveur et de sa force. Des feuilles plus larges, appelées sous cape, sont enroulées autour de la tripe et donnent sa forme au cigare. La sous cape est protégée par une autre feuille appelée cape. Elle est de qualité supérieure, exempte de taches, de trou et de taches solaires afin de donner un aspect extérieure irréprochable au cigare. La grande majorité des saveurs dont bénéficie le fumeur sont émises par la tripe et partie la sous-cape. La cape donne l’aspect visuel du cigare et influence en petite partie le goût du cigare mais est loin d’être aussi importante que l’assemblage de la tripe.

Les fabricants de cigares utilisent diverses feuilles de tabac dans la fabrication de cigares roulés à la main. Fréquemment, les fabricants de cigares utiliseront une enveloppe différente sur une tripe identique, ce qui conditionne parfois à tort certains maateurs qui verront par exemple une cape Maduro d’un côté pensant que le cigare sera plus fort contrairement à un autre cigare avec une cape claro mais avec le même assemblage qui paraitra plus doux pour certains amateurs. Depuis toujours, le conditionnement des produits à conditionné l’avis des consommateurs et des dégustateurs, le cigare ne fait donc pas exception.

Retrouvez notre article dédié à la cape du cigare et ses arômes.

Certaines des capes les plus courantes présentent une feuille de couleur claire, connue sous le nom de Connecticut, qui conditionne le consommateur à un goût plus léger tandis que les amateurs de cigares qui recherchent un goût plus corsé peuvent être attirés par une cape noire connue sous le nom de Maduro. Comme indiqué précédemment, la cape ne représente finalement pas la plus grande partie du goût et des arômes d’un cigare. C’est pourquoi juger du goût et la puissance d’un cigare juste en visualisant sa cape peut induire en erreur.

En partant du principe de cet assemblage, des origines des différents tabacs pour le cigare, il est facile de deviner, que la collection de cigares d’exception peut être très ludique et mérite d’être accompagnée d’une bonne cave à cigare.

A quoi sert une cave à cigare ?


Les origines de l’humidor sont entourées de mystère. Il ne fait pas de doute que les bocaux, les boîtes et les caisses servaient à préserver la fraîcheur des cigares récemment achetés pendant des années ; le concept de l’humidor moderne est généralement attribué à l’artisan irlandais Terrance Manning. En effet, Manning, un fabricant de meubles par le commerce, a commencé à fabriquer des humidors à cigares finement ouvragées en 1887 et était responsable de la distribution des premiers exemples connus d’humidors sur le marché.

Construits en bois précieux, les premiers humidors coûtaient assez chers. Cependant, avec des processus de fabrication modernes et une disponibilité sur le marché de matériaux moins chers, aujourd’hui les humidors sont proposés dans une gamme de prix plus larges pour s’adapter à tous les budgets. Les humidors modernes sont généralement composées de métal, de bois, MDF ou de verre acrylique.

La condition optimale de stockage des cigares se situent entre 70-75% d’humidité relative avec une températeure ambiante de 21°C. Le tabac stocké en dehors de cette fourchette est sujet à une grave dégradation de sa qualité. Par exemple, le tabac à cigares stocké dans un environnement avec 60% d’humidité s’asséchera. La cape sera la première à succomber en se fissurant à certains endroits, se traduisant ainsi par un mauvais tirage. La tripe et la sous cape ne tarderont pas à subir le même sort. Le tirage d’un cigare desséché sera difficile et désagréable.

Inversement, si l’humidité relative atteint les 90% lors du stockage des cigares, le phénomène inverse se produit : les cigares commencent à gonfler en raison de l’excès d’humidité. En supposant que la cape ne se fende pas à cause du gonflement, le tabac à l’intérieur se comprime tellement qu’il en devient presque impossible d’effectuer un tirage. De plus, lorsque l’humidité relative avoisine les 80%, la moisissure peut s’attaquer à la fois à l’humidor et aux cigares qui y sont enfermés.

La régulation de cet environnement est le travail qu’accomplissent normalement les cave à cigares ou humidors.

Certains amateurs qui achètent plus de cigares qu’ils ne peuvent espérer fumer en une seule journée, doivent posséder un humidor à cigares, ce qui permet une certaine flexibilité qui leur permet d’élargir leur collection de cigares et de prendre le temps d’en savourer les fruits. Avec un humidor entièrement fonctionnel à portée de main, les collectionneurs savent parfaitement que leurs cigares de qualité resteront frais, et ce même six mois après les avoir achetés.

Un autre avantage indéniable que les humidors apportent est que d’un point de vue esthétique, les humidors modernes sont proposés dans une myriade de styles conçus pour s’adapter à n’importe quel intérieur. Comme mentionné précédemment, les caves à cigares existent dans une variété de tailles et de formes. Il est alors très facile de faire correspondre la taille de votre cave au nombre de cigares que vous conserver en permanence.

Si vous êtes novice ou débutant et souhaitez commencer à remplir doucement votre cave à cigare de vos premiers cigares, vous pouvez lire notre article dédié aux cigares pour débutant.

Acheter votre premier humidor à cigares

Le collectionneur néophyte à la recherche de son premier humidor devra tenir compte de plusieurs facteurs avant de faire son achat. Le conseil universel que tout nouvel amateur de cigare entendra d’amateur de cigares averti est de toujours acheter un humidor de taille plus grande que celle à laquelle ils s’attendent à utiliser. Comme mentionné plus haut, le nombre de cigares stocké a tendance à s’agrandir rapidement. Par conséquent, l’humidor acheté dépassera rapidement ses capacités de stockage, forçant alors l’amateur à en acheter un autre en peu de temps. Bien qu’au début d’une collection il puisse paraître excessif d’investir dans un humidor de grande taille, le fait de devoir en acheter un second dans un court laps de temps peut être encore plus frustrant pour celui qui ne pensait pas en avoir autant.

D’un point de vue esthétique, il existe autant de styles d’humidors que de goûts personnels lors du choix d’une cave à cigares. Cela peut varier des simples boîtes rectangulaires aux modèles richement décorés possédant des bords arrondis, de la verrerie biseautée et des fioritures artistiques. La gamme de modèles disponibles est tout simplement impressionnante ! À ce titre, lorsque vous décidez d’un certain modèle, il vous faut choisir le modèle le plus attrayant qui correspond à la fois à votr intérieur et à votre budget. Gardez cependant toujours en tête de vous assurer de la qualité de la cave et de ses équipements (hygromètre + humidificateur de qualité).

Comme indiqué ci-dessus, il existe une large variété de cave à cigares. Parmi les aspects extérieurs utilisés pour les caves à cigares, on peut trouver l’aspect bois de cerisier, le noyer, l’acajou, le chêne, le pin et l’érable. Dans tous les cas pour l’intérieur de l’humidor le cèdre espagnol sera incontournable pour réguler de façon efficace l’humidité relative de la cave, mais également pour éviter toutes les odeurs extérieures aux cigares. Non seulement le cèdre espagnol est beau, mais il est également très fonctionnel. Pour faire simple, le cèdre espagnol peut supporter des niveaux d’humidité qui causeraient la déformation d’humidors fabriqués avec d’autres bois et qui perdront leur forme avec le temps.

Certains décident de fabriquer leur propre cave à cigare. Vous pouvez alors consulter notre article dédié à la fabrication d’une cave à cigare.

Un dernier facteur à considérer lors du choix d’un nouvel humidor est la facilité de consulter l’hygrométrie ambiante de la cave sans avoir à l’ouvrir systématiquement. Le fait de pouvoir consulter si l’hygrométrie est stable sans avoir à ouvrir la cave à cigares permettra de ne pas perturber la stabilité de l’hygrométrie ambiante à l’intérieur. Il faudra donc soit privilégier un couvercle équipé d’une partie vitrée soit partir sur un humidor avec hygromètre visible en façade.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Une pensée sur “Cave à cigare et cigares pour les débutants”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *