Jusqu’où faut-il fumer un cigare ?

C’est toujours un sujet délicat et chaudement entre aficionados : jusqu’où êtes-vous vraiment censé fumer votre cigare ?

fumer un cigareSachant que nous avons déjà rédigé un article sur comment conserver un cigare à moitié fumé, cette fois nous allons nous pencher sur « jusqu’où faut-il fumer un cigare ? »

Il y a beaucoup de « on dit » quand il s’agit de la dégustation d’un cigare ; certains dirons que vous ne devriez pas fumer plus de la moitié du cigare, ce qui est finalement est gaspillage ! Une autre règle raconte que vous devriez cesser de profiter de votre cigare dès que le pied atteint la bague…

Bref, ses règles entre aficionados ne doivent être appliquées que si vous fumez en compagnie de vrais puristes amateurs de cigares, car parfois, hélas, certains se soucient davantage des règles plutôt que de savourer un bon moment de dégustation entre amis.

Y a-t-il réellement « des règles » pour fumer un cigare ?

Quand il s’agit de fumer un cigare premium, une première chose est sûre, pourquoi acheter un bon cigare pour finalement en jeter la moitié !?
Le fait est qu’il n’y a pas de véritables règles en soi, tout dépend de vos préférences personnelles et du cigare que vous fumez.

Certains cigares commenceront à devenir chauds et durs bien avant que vous atteigniez la fin – ce sont ces cigares que vous pourriez vouloir abandonner avant même d’être à mi-chemin. Par contre, il y en a d’autres qui ont un goût fantastique jusqu’à la fin, ce qui fait qu’ils valent peut-être la peine de se brûler les doigts et de les savourer jusqu’au dernier tirage. Avec l’expérience, et parfois certaines erreurs, vous saurez quels cigares sont agréables jusqu’au bout et lesquels il faudra abandonner à mi-parcours.

Pour une bonne dégustation du cigare

Pour rappel, pour déguster un cigare avec méthode, pensez à votre cigare en trois parties, comme ça :

  1. Le premier tiers consiste à réchauffer le cigare, c’est le moment où les arômes commenceront à se développer.
  2. Le deuxième tiers sera normalement la partie la plus savoureuse de votre fumée, où le tirage sera à son optimum et où vous découvrirez un bouquet aromatique riche et complexe si le cigare est de qualité.
  3. Enfin, vous arriverez au dernier tiers, et c’est à ce moment que vous pouvez avoir des saveurs indésirables qui sont normalement causées par l’accumulation d’huiles et de goudrons du tabac. C’est le moment où vous pouvez dégazer le cigare et voir si ces saveurs désagréables persistent..
  4. Pour dégazer un cigare, vous devez souffler dans le cigare tout en le tenant au-dessus d’une flamme. Si vous le faites correctement, une flamme sera alors présente au pied du cigare le temps que vous souffliez et disparaîtra lorsque vous aurez brûlé toutes les huiles amères qui se sont accumulées dans le cigare.

    Si les saveurs agréables du cigare sont bien présentes jusqu’à la fin, vous pouvez utiliser une pince à cigare pour le déguster jusqu’au bout !

    Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *