Accord, dégustation du cigare et du chocolat

cigare et chocolatAccorder un cigare avec du chocolat peut être une expérience originale, agréable et fascinante pour les sens. Cependant, afin d’apprécier autant le chocolat que le cigare, il faut les déguster avec méthode. Procéder autant d’un côté que de l’autre à une analyse sensorielle précise et méthodique.
Nous allons donc, dans cet article, comparer la dégustation du chocolat avec la dégustation du cigare. Cette comparaison permettra de mieux cerner l’intérêt d’un tel accord pour finalement se rendre compte que le chocolat et le cigare ont finalement beaucoup de points en commun !

La vue

Le cigare est-il bien construit? Y a-t-il des défauts sur la cape ? Y a-t-il de grandes veines? De quelle couleur est la cape et est-elle grasse ou sèche? Le cigare est-il un torpedo, un perfecto, une pyramide, un robusto ou un autre module? La structure du cigare, sa tripe semble-t-elle être serrée, dense ou plutôt molle ? Quel est le cepo du cigare, sa bague ? Va-il être préférable de le couper avec un coupe cigare guillotine, faire une coupe en V, utiliser un perce cigare ou encore des ciseaux ?
La dégustation du chocolat peut être abordée de la même manière. De quelle couleur est le chocolat ? At-il de l’éclat, une certaine brillance ou au contraire est-il terne ? Est il lisse, ou rugueux ? Est-il emballé ? Si oui, a-t-il, l’emballage a-t-il été fait à la main ou à la machine?

Le toucher

chocolat et cigareGénéralement, quand on retire un cigare de son emballage individuel qu’il soit en cellophane, en aluminium ou en cèdre, la première chose à faire est de jauger son poids. Le cigare semble-t-il plus lourd, plus léger que d’autres de la même taille ? Y a-t-il des zones molles et spongieuses ? la cape du cigare craque-t-elle sous mes doigts ? L’emballage tache-il les doigts ? Lorsque je fais un tirage à cru, le tirage est il facile ou difficile ? Après l’allumage, la fumée en bouche est-elle crémeuse ou disparaît-elle rapidement ? La fumée est-elle trop chaude ?
Le toucher peut également être considéré comme un élément important de la dégustation de chocolat. Le chocolat fond-il dans les doigts ? Est-il lisse au toucher ou a-t-il une texture rugueuse? Paraît-il dense en poids ? La sensation en bouche peut également jouer un rôle important. La structure du chocolat en bouche est elle crémeuse, épaisse ou mince?

L’odorat

Une des parties les plus appréciées lors de la dégustation du cigare est la recherche des arômes. A cru, le bouquet des cigares peut se révéler unique, complexe et parfois étonnant. Certains vont présenter un côté herbacé, d’autres des arômes de fruits secs comme la noisette, la noix ou l’amande et d’autres et bien plus encore alors qu’au contraire d’autres cigares à cru paraitront parfois fermés.
Allumé, un cigare peut dévoiler toutes ses saveurs et ses arômes et ainsi révéler son côté noble et unique. Son expression aromatique est elle fermée, expressive ou discrète ? La bouquet aromatique évolue-t-il au fur et à mesure de la dégustation du cigare ?
Un morceau de chocolat froid a généralement très peu d’arômes. Que remarquez-vous quand il se réchauffe ? Notez alors les arômes. Est-ce intense? Est-ce fruité ou herbacé ? Peut-être bien grillé avec des notes de malt ou même de café.

Le goût

Le goût en bouche est-il sucré, acide, amer ? Comment est la fin de bouche ? Quelle est la longueur en bouche ? Peut on qualifier le goût du cigare de très fort, fort, moyen, doux ou très doux ? Est-ce un type de tabac spécifique (par exemple, cape Connecticut d’Équateur, tripe du Nicaragua, et sous-cape dominicaine) ? Comment peut-on qualifier l’équilibre du cigare ? Excellent, très bon, bon, moyen, médiocre, mauvais ?
Le chocolat a-t-il un goût sucré ou amer ? Est-ce que le goût sucré surpasse l’amertume de la fève de cacao ? Qu’en est-il de l’arrière-goût, de la fin de bouche ? Comment est la longueur en bouche?

Déguster le cigare et le chocolat séparément

Pour plus de pertinence, l’idéal serait que vous ayez déjà dégusté au préalable le cigare seul et le chocolat seul également. Cette première approche vous permettra de bien cerner la typicité du cigare mais également celle du chocolat. C’est donc par la suite en connaissance de cause que vous pourrez tenter vos meilleurs accords cigare et chocolat.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *