Peut-on parler de cigare périmé ou de date de péremption d’un cigare ?

cigaré périméLes cigares peuvent-ils périmer ? Non. Les cigares peuvent-ils pourrir ou moisir ? Oui, mais seulement s’ils ne sont pas stockés dans des conditions idéales.

Les cigares ne sont pas périssables comme les fruits ou les légumes. Les cigares premium fabriqués à la main resteront frais, ou du moins pourront être fumés, indéfiniment, s’ils sont conservés correctement. Les cigares peuvent être vieillis de la même façon que le vin. Au fur et à mesure qu’un cigare vieillit, sa saveur peut s’améliorer, atteindre son apogée ou même s’assouplir. Les cigares secs ou moisis, sont généralement le résultat d’un taux d’humidité trop faible ou trop élevé, donc une mauvaise conservation. Voir notre article sur l’importance de l’humidité durant la conservation des cigares.

Les conditions optimales de conservation des cigares sont 70 % d’humidité et 21°C, mais des plages de 65 à 72 % d’humidité et 19 à 22°C sont acceptables. On s’attend à une fluctuation en raison des saisons et des changements climatiques, mais il est essentiel de limiter au mieux ces fluctuations. C’est pourquoi un bonne cave à cigares est indispensable si vous prévoyez de commencer une collection de cigares. Sans cave à cigares adaptée, il existe quelques méthodes alternatives pratiques pour obtenir une humidité relative et une température constante pour vos cigares. Vous pouvez conserver les cigares dans un sac Ziploc ou dans un Tupperware, pourvu que vous ayez une source d’humidification, comme un humidificateur adapté ou simplement une éponge. Consultez notre article dédié à la conservation de cigares sans cave.

Lorsque les cigares vieillissent, surtout pendant plusieurs mois ou années, ils peuvent présenter un goût plus fins et des arômes plus riches et complexes. Les saveurs créées par les différentes feuilles qui composent un cigare de qualité supérieure s’assemblent et donnent un profil gustatif plus lisse et plus équilibré avec le temps. Un cigare qui a été vieilli bien au-delà de sa date d’achat peut avoir un goût incroyablement différent. Dans certains cas, les cigares plus forts qui ont vieilli perdront une partie de leur intensité initiale, alors qu’un cigare au goût amer ou âpre au départ peut s’améliorer considérablement. Pour mieux cerner l’intérêt de ce type de vieillissement des cigares, nous allons faire un rappel sur la composition d’un cigare.

Composition d’un cigare

Les cigares Premium sont fabriqués à la main par des rouleurs de cigares hautement qualifiés appelés torcedores qui passent de nombreuses années à développer leur technique. Les cigares sont fabriqués à partir de tabacs fermentés ou vieillis, dont une grande partie a été délibérément cultivée ou sélectionnée pour leurs qualités organoleptiques. Un cigare est fabriqué à partir d’un assemblage de tabacs sélectionnés par un maître-assembleur appelé maestro ligador, un peu comme un grand chef en cuisine qui a patiemment sélectionné les ingrédients pour un plat spécial.

Différents tabacs sélectionnés constituent les trois principaux composants d’un cigare : la tripe, la sous-cape et la cape. Ces tabacs peuvent provenir de plusieurs pays ou régions, ou ils peuvent tous provenir du même terroir. Par exemple, le Ashton VSG est roulé à partir d’une sous-cape et d’une tripe cultivés en République dominicaine, tandis que la feuille de cape provient d’une plante de Sumatra cultivée en Equateur. A l’opposé les cigares provenant uniquement de tabacs d’un même pays comme par exemple les cigares cubains avec uniquement des tabacs en provenance de Cuba sont appelés Puro. Vous pouvez consulter notre article complet sur la composition d’un cigare.

Oui, les cigares peuvent dépérir

Les deux principaux ingrédients de base d’un cigare sont le tabac et l’eau. Les feuilles qui composent un cigare sont humidifiées. Parce que l’humidité fait partie intégrante de tout cigare fait à la main, elle doit être maintenue jusqu’au moment où vous le fumez. Lorsqu’un cigare est desséché, sa construction, son goût et sa structure sont affectés. Un résultat similaire se produira également si un cigare est sur-humidifié. Lorsque l’humidité est insuffisante, le tabac d’un cigare craque brûler trop vite et chauffe trop. Inversement, les cigares trop humidifiés auront un goût désagréable dû à l’humidité excessive, auront tendance à s’éteindre très souvent et pourront présenter un très mauvais tirage. Les cigares sur-humidifiés ont également tendance à développer des moisissures. De plus, les changements trop rapides d’humidité et de température peuvent provoquer des fissures dans la feuille de cape du cigare. Voir notre article sur l’importance de l’humidité pour la conservation des cigares.

Que faire si vos cigares vieillissent mal ?

Si vous soupçonnez vos cigares de mal vieillir, la première étape consiste à déterminer pourquoi. Ci-dessous, nous avons décrit la meilleure réponse pour les cigares desséchés, trop humides ou même moisis.

Pas assez d’humidité

cigare secComment pouvez-vous ruiner un bon cigare ? La raison la plus fréquente lorsque les cigares périment est qu’ils sont laissés hors d’un environnement trop sec pendant des jours, ou qu’ils sont conservés dans leur boîte d’origine ou dans un sac Ziploc sans humidificateur. Si vous avez acheté ou reçu des cigares dans le passé, mais n’aviez pas d’endroit approprié pour les entreposer, la bonne nouvelle est que vous pouvez ré-humidifier vos cigares. Placez-les dans un environnement humidifié, tel qu’une cave à cigares ou un sac Ziploc avec suffisamment d’humidité, et ils peuvent être ré-humidifiés progressivement. Ce processus peut prendre plusieurs semaines, voire des mois, si vos cigares ont été desséchés pendant une longue période. La clé ici est que les cigares secs ont besoin d’une humidité graduelle. Exposer rapidement les cigares secs à trop d’humidité les choquera. N’oubliez pas non plus qu’il y a un point de non-retour, lorsqu’un cigare est tout simplement trop sec pour être ressuscité. Si la feuille de cape s’effrite, vous aurez probablement peu de chance de réussir à ré-humidifier votre cigare.

Trop d’humidité

Une humidité excessive peut aussi endommager les cigares. Certains amateurs de cigares croient que les cigares plus tendres, ou « spongieux », sont plus frais. Ce n’est pas le cas. Lorsque les cigares sont entreposés dans une plage allant de 65 à 72 % d’humidité, ils présentent généralement une certaine fermeté assez douce qui fléchie très légèrement avec une légère pression entre les doigts. Les cigares qui sont trop mous, sont soit mal roulés, soit trop humides.

Faites attention à vos cigares au moment de l’achat. Si vous achetez vos cigares chez un professionnel passionnés et consciencieux, ils devraient être en parfait état et humidifiés lorsque vous les achetez. Il s’agit des conditions que vous devrez maintenir lorsque les cigares seront chez vous par la suite. Trop d’humidité peut aussi produire de la moisissure, ce qui peut ruiner vos cigares, ainsi que votre cave à cigares tout entière.

Les fausses idées sur le vieillissement des cigares

Lorsqu’un cigare a été entreposé dans un environnement humidifié pendant une longue période, de petits cristaux blancs peuvent apparaître sur l’emballage. Ces cristaux sont connus sous le nom de « plume », et le processus de cristallisation est appelé « floraison ». La plume est en fait un signe que vos cigares ont bien vieilli. Vous pouvez simplement effacer les petites taches blanches de plume avec un chiffon et profiter de votre cigare parfaitement conservé.

Comment pouvez-vous faire la différence entre le plume et la moisissure sur un cigare ?

Bien que la plume soit une substance inoffensive et un signe de la bonne conservation du cigare, la moisissure est tout le contraire. La moisissure peut se produire lorsque les cigares ont été humidifiés avec de l’eau du robinet, contrairement à l’eau distillée. La moisissure se présente généralement sous la forme d’une substance bleuâtre ou verte. Elle dégage une odeur de moisi et ne se retire pas de vos cigares avec un simple chiffon contrairement à la plume. La moisissure peut également se développer à l’intérieur de votre cave à cigares. Si vous utilisez un humidificateur traditionnel dans votre cave à cigares, remplissez-le uniquement d’eau distillée pour éviter la formation de moisissures. Si vous remarquez des signes de moisissure sur les cigares, retirez-les immédiatement de la cave et jetez-les, car ils infecteront les autres cigares que vous stockez. La moisissure peut également se développer dans les parois de votre cave à cigares et est très difficile à éliminer dans ces conditions. Souvent, les cave à cigares affectés par la moisissure doivent être jetés.

Pour résumer…

Une belle collection de cigares est un vrai investissement. Lorsque vous développez un attrait particulier pour les cigares premium, il est souvent ludique de faire certaines expériences. Lorsque vous avez découvert une marque ou un assemblage ne particulier que vous aimez, essayez de déguster les cigares issus de la même boîte à des périodes différentes afin de mieux cerner l’évolution des saveurs et des arômes de vos cigares et juger au mieux du moment de leur apogée.

Certains amateurs et surtout collectionneurs de cigares seront obsédés par les cigares cubains pré-embargo, qui auront alors vieilli pendant plus de 50 ans. C’est incroyable… Faites vous même vos propres expériences comme cité précédemment, vous affuterez ainsi vos connaissances et votre palais. L’évolution des cigares n’aura plus aucun secret pour vous.

Afin d’être pertinent et mener votre dégustation comparative au mieux, il peut être judicieux de tenir un petit carnet de dégustation dans lequel les impressions sur vos cigares dégustés seront archivées. Vous pouvez vous aider de la fiche de dégustation d’un cigare que vous pouvez imprimer et ainsi avoir votre carnet de dégustation sous la forme d’un classeur.

Partagez cet article...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *